Vocation : La vie religieuse, c’est JESUS ! Témoignage de vocation d’un frère

Classé dans : Témoignages | 0

Pour connaître une famille religieuse, il est important de regarder ce que Dieu a inspiré au fondateur. Notre fondateur est le Père Lucien-Marie Dorne. Très jeune, il a eu une grande familiarité avec Jésus connu dans l’évangile. Il a beaucoup vibré au scoutisme, qui lui a donné un grand souci d’éducation, à la fois humaine et chrétienne. Sa grande collaboratrice, Mère Marie-Augusta a été marquée par une santé très défaillante. Elle aurait voulu être religieuse, mais fut toujours refusée à cause de sa santé. Notre Père fondateur a été frappé par son énergie d’amour, sa joie, son entrain, sa grande union à Jésus, son amour de la Sainte Vierge en qui elle puisait des qualités de Mère éducatrice. Notre communauté reçoit du Père Lucien-Marie et de Mère Marie-Augusta ce don, cette mission de travailler à l’éducation des cœurs, à l’image du Cœur de Jésus et en étant entraîné par la Sainte Vierge.

J’ai eu la vocation à 14 ans. J’étais dans une école où nous avions la messe et le chapelet tous les jours. Nous étions plusieurs camarades à nous entraîner vers le bien. Dans ce climat, ce fut pour moi naturel : j’ai voulu être prêtre, mais pas religieux.

Comment est venue la vocation religieuse ? Je suis venu à Saint-Pierre-de-Colombier, notre maison-mère où ont vécu nos fondateurs et à l’époque, Mère Marie-Augusta était décédée depuis 12 ans. Notre Père fondateur parlait d’elle comme le fondement de la communauté et cela m’a touché. J’ai compris que Mère Marie-Augusta était ma mère, qu’elle m’éduquait. J’ai découvert son amour souffrant pour Jésus, je voyais que c’était un trésor et je me suis dis :
« tu ne peux pas laisser cela de côté, il faut que tu deviennes un fils de Mère Marie-Augusta pour suivre Jésus en plein. »

Deux grandes joies de ma vie religieuse :

  • le jour de mes vœux perpétuels, où j’ai reçu mon habit blanc qui m’a donné une joie surnaturelle immense.
  • Et le jour où le pape Benoît XVI a consacré tous les prêtres du monde au Cœur immaculé de Marie. J’ai eu la grâce d’y participer à Rome. J’ai voulu vivre la chose en plein. Ce jour là a été une étape dans ma découverte, l’accueil de Notre-Dame des Neiges comme la Mère éducatrice qui conduit à Jésus.

Pour résumer : la vie religieuse, c’est JESUS. Partout, porter Jésus, partout porter son amour, guidé par Notre-Dame des Neiges et son cœur immaculé.

Retrouvez d’autres témoignages sur http://avc.fmnd.org

Laissez un commentaire