5 août : dédicace de Ste Marie Majeure, fête de ND des Neiges

Classé dans : Vie de l'Eglise | 0
Le 5 août est la fête de Notre Dame des Neiges. L’Eglise se souvient ce jour-ci de la dédicace de sainte Marie Majeure.

Quel est le lien entre cette basilique romaine et le vocable « Notre Dame des Neiges » ?

Sous le pontificat du Pape Libère, il y avait à Rome un patricien du nom de Jean, marié à une dame de haute naissance. Ils n’avaient pas d’enfant. Déjà bien avancés en âge, ils résolurent, à défaut d’héritiers, de léguer tous leurs biens à la très Sainte Vierge. Ils prièrent avec ferveur, multiplièrent jeûnes et bonnes œuvres, dans le but d’apprendre de la Reine du Ciel Elle-même comment Elle voulait que leur fortune fût employée. Le 5 août 366, Elle leur apparut en songe séparément et leur dit que la Volonté de Son divin Fils et la Sienne était que leurs biens fussent employés à la construction d’une église sur le mont Esquilin, au lieu qu’ils trouveraient, le matin, couvert de neige. Les deux saints époux, à leur réveil, se communiquèrent leurs révélations, furent remplis de joie en voyant qu’elles se confirmaient l’une l’autre, et allèrent aussitôt trouver le Pape pour l’informer de ce que Dieu leur avait fait connaître.

Libère, qui avait eu un songe semblable, ne douta point que ce fût un prodige céleste. Il fit assembler le clergé et le peuple et marcha en procession vers le lieu indiqué, pour constater la réalité de cette merveille. Le patricien Jean et sa femme suivirent le cortège, et, quand la procession fut arrivée sur la colline, on aperçut un emplacement couvert de neige, sur une étendue de terrain suffisante pour bâtir une vaste église. L’édifice fut bâti aux frais des deux époux, et on lui donna le nom de Sainte-Marie-des-Neiges, à cause du miracle qui en signala l’origine; ensuite on la nomma basilique de Libère, en souvenir du Pape sous le pontificat duquel elle fut commencée; plus tard, elle reçut le nom de Sainte-Marie-de-la-Crèche, parce que les restes précieux de la crèche qui avait servi de berceau au Sauveur du monde y furent apportés de Bethléem et s’y conservent encore dans une châsse d’argent. Aujourd’hui l’église de Sainte-Marie-des-Neiges porte le nom de Sainte-Marie-Majeure, parce qu’elle est, tant par sa beauté que par son antiquité, la première des nombreuses églises dédiées, à Rome, sous l’invocation de Marie. Après la basilique incomparable de Saint-Pierre et celle de Latran, la plus vénérable de toutes par son ancienneté, Sainte-Marie-Majeure est une des plus splendides églises de Rome. »

( d’après l’Abbé L. Jaud, Vie des Saints)

Notre père fondateur, le Père Lucien Marie Dorne, a beaucoup aimé cette appellation « Notre Dame des Neiges », tant par son ancienneté, son origine romaine, que pour son symbolisme : le Coeur Immaculé de Marie, et pour les grâces qui furent répandues par son intercession, sur lui, sur toute communauté et nos amis !

Lire ici le développement de la dévotion à ND des Neiges à Saint Pierre de Colombier

Laissez un commentaire