St Pierre de Colombier lieu jubilaire de l’année de la Miséricorde

Classé dans : Actualité Domini, Vie de l'Eglise | 0

Le 8 décembre 2015, Notre Saint Père, le pape François ouvrira l’année sainte de la Miséricorde, en ouvrant la porte sainte de la basilique Saint-Pierre.

Le Dimanche 13 décembre 2015, Troisième dimanche de l’Avent, aura lieu l’ouverture de la Porte Sainte de la basilique Saint-Jean-du-Latran et dans les cathédrales du monde entier.

Dans le diocèse de Viviers, l’ouverture de la porte sainte de la cathédrale aura lieu le samedi 12 décembre, et le dimanche 13 décembre aura lieu l’ouverture des portes saintes des sanctuaires et des églises paroissiales nommés par Monseigneur lieux jubilaires, et où les fidèles pourront recevoir l’indulgence plénière de l’année de la Miséricorde, aux conditions prescrites par l’Eglise, c’est à dire en accomplissant l’oeuvre demandée (cf ci dessous) en communiant, en priant selon les intentions du Souverain Pontife, et en nous confessant (une confession sacramentelle 15 jours avant ou après) avec la disposition intérieure du détachement complet du péché, même seulement véniel. 

L’église paroissiale de Saint Pierre de Colombier fait partie des sept sanctuaires désignés. Ainsi, les fidèles pourront obtenir, à chaque pèlerinage, et tout particulièrement lors de la fête de Notre Dame des Neiges et des retraites et journées de récollection, l’indulgence de l’Année sainte de la miséricorde.

Ma pensée va, en premier lieu, à tous les fidèles qui, dans chaque diocèse ou comme pèlerins à Rome, vivront la grâce du Jubilé. Je désire que l’indulgence jubilaire soit pour chacun une expérience authentique de la miséricorde de Dieu, qui va à la rencontre de tous avec le visage du Père qui accueille et pardonne, oubliant entièrement le péché commis. Pour vivre et obtenir l’indulgence, les fidèles sont appelés à accomplir un bref pèlerinage vers la Porte Sainte, ouverte dans chaque Cathédrale ou dans les églises établies par l’évêque diocésain, ainsi que dans les quatre basiliques papales à Rome, comme signe du désir profond de véritable conversion. De même, j’établis que l’on puisse obtenir l’indulgence  dans les sanctuaires où est ouverte la Porte de la Miséricorde et dans les églises qui sont traditionnellement identifiées comme jubilaires. Il est important que ce moment soit uni, avant tout, au Sacrement de la Réconciliation et à la célébration de la sainte Eucharistie par une réflexion sur la miséricorde. Il sera nécessaire d’accompagner ces célébrations par la profession de foi et par la prière pour ma personne et pour les intentions que je porte dans mon cœur pour le bien de l’Eglise et du monde entier.

Extrait de la Lettre du pape François accordant l’indulgence plénière pour l’année de la Miséricorde

Lire ICI, le calendrier de l’année de la Miséricorde

Laissez un commentaire