Samedi saint : Vivre avec Notre Dame des Douleurs

Classé dans : Du spi concret, Méditations | 0

Vivre le triduum avec son coeur…

L’Ancien Testament et les sentiments du Coeur de Notre Dame

Le samedi saint est dans la liturgie des jours saints le jour du silence. Jésus est au tombeau, et nous vivons avec la Sainte Vierge Marie, qui se rappelle, en son coeur Immaculé, tous ces événements… méditons ces versets du livre des lamentations….

 

« Ô vous tous qui passez sur le chemin, regardez et voyez s’il est une douleur pareille à la douleur que j’endure, celle dont le Seigneur m’afflige, le jour de sa brûlante colère ! » (Lm1 12)

Rappelle-toi ma misère et mon errance,
l’absinthe et le poison.
Elle se rappelle, mon âme, elle se rappelle ; en moi, elle défaille.
Voici ce que je redis en mon cœur, et c’est pourquoi j’espère : 
Grâce à l’amour du Seigneur, nous ne sommes pas anéantis ; ses tendresses ne s’épuisent pas ;
elles se renouvellent chaque matin, – oui, ta fidélité surabonde.
Je me dis : « Le Seigneur est mon partage, c’est pourquoi j’espère en lui. »
Le Seigneur est bon pour qui se tourne vers lui, pour celui qui le cherche.
Il est bon d’espérer en silence le salut du Seigneur ;
il est bon pour l’homme de porter le joug dès sa jeunesse.
Car le Seigneur ne rejette pas pour toujours ;
s’il afflige, il fera miséricorde selon l’abondance de sa grâce ;
(Lm 3 19-32)

 

 

Laissez un commentaire