Communiqué : des clés de lecture pour lire Amoris Laetitia

Classé dans : Questions de Foi, Vie de l'Eglise | 1
Téléchargez le texte de réflexion de P Bernard sur Amoris Laetitia

Communiqué de la Famille Missionnaire de Notre Dame

Le vendredi 8 avril a été publiée l’exhortation apostolique du Pape François Amoris Laetitia, La joie de l’amour. Elle a déjà beaucoup fait parler d’elle et a suscité des commentaires et des réactions très contradictoires.

Dans ce texte, le Pape François a voulu réaffirmer la beauté inestimable de la famille pour le monde d’aujourd’hui, et la valeur intangible du mariage indissoluble. Jésus l’a affirmé dans l’Évangile et a fait remonter cette indissolubilité au commencement de la Création. « Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas » (Mt 19, 6). Cette vérité demeure aujourd’hui et pour tous les temps ; elle vaut partout et pour tous. Certains, pour bien des raisons, ont connu des blessures, et l’Église, comme elle l’a toujours fait, se penche avec amour sur toutes les familles blessées et divisées pour les aider et les soutenir. Mais elle rappelle aussi le sixième commandement : « Tu ne commettras pas d’adultère. » Ce faisant, elle ne condamne personne, mais, « miséricordieuse comme le Père », elle invite à la conversion et à la guérison. Le Pape François nous demande d’aider toutes ces personnes à cheminer vers une plus authentique réalisation de la volonté de Dieu. En tant qu’apôtres de l’Amour, à la suite de nos Fondateurs, nous voulons y collaborer généreusement avec toute l’Église. Si certains passages de l’exhortation peuvent laisser planer une certaine ambigüité, il n’est pas permis de les interpréter dans le sens contraire de ce qu’ont développé depuis plus de cinquante ans les Papes Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI. C’est pourquoi on ne doit pas s’appuyer sur ce texte pour légitimer l’accès des personnes divorcées remariées à la communion eucharistique.

Le Père Bernard, Supérieur de la Famille Missionnaire de Notre Dame, a publié un texte de réflexion : « Marc 10, 11 : « Celui qui renvoie sa femme pour en épouser une autre, est coupable d’adultère envers elle », clé de lecture pour lire « Amoris laetitia » de notre Pape François dans l’herméneutique de la continuité. » Nous vous invitons à l’approfondir, et nous redisons à tous nos amis notre confiance dans les grâces d’état du successeur de Pierre, aujourd’hui notre Pape François, ainsi que notre attachement indéfectible aux trois blancheurs : l’Eucharistie, la Vierge Marie et le Saint Père.

Nous prions la Vierge Marie, Notre Dame des Neiges, et la Sainte Famille pour l’Église et pour toutes les familles : celles- qui ont été blessées et celles qui s’efforcent de vivre jour après jour dans la fidélité à l’Évangile.

Dans la Splendeur de la vérité, vivons la Joie de l’amour !

One Response

Laissez un commentaire