Les premiers samedis du mois

Classé dans : Du spi concret | 0


En ce beau mois de mai, mois de Marie, pourquoi ne pas (re)découvrir les appels de Notre Dame pour les premiers samedis du mois ?

Présentation des 1ers samedis du mois

Répondons aux appels de Notre Dame de Fatima

A Fatima, le 13 juillet 1917, la Sainte Vierge a demandé la pratique de la dévotion des premiers samedis du mois: Méditer les mystères du Rosaire, prier aux intentions du St Père, se confesser et communier en réparation des offenses contre son Cœur Immaculé.

Le 10 décembre 1925, la Sainte Vierge dit à Sœur Lucie : « Vois, ma fille, mon cœur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, au moins, tâche de me consoler et dis quetous ceux qui pendant cinq mois, le premier samedi se confesseront, recevront la Sainte Communion, réciteront un chapelet, et passeront quinze minutes avec moi en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation, je promets de les assister à l’heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme ».
Le 15 février 1926, l’Enfant Jésus dit à Sœur Lucie : « c’est vrai, ma fille, que beaucoup d’âmes commencent, mais peu vont jusqu’au bout et celles qui persévèrent, le font pour recevoir les grâces qui y sont promises. Les âmes qui font les 5 premiers samedis avec ferveur et dans le but de faire réparation au Cœur de ta Mère du Ciel, me plaisent davantage que celles qui en font 15, tièdes et indifférentes ».

Que ces citations nous aident à mieux comprendre la dévotion aux cinq premiers samedis du mois pour les vivre avec davantage de ferveur et pour entraîner nos frères et sœurs baptisés à répondre aux appels de Jésus et de la Sainte Vierge.

Benoît XVI à Fatima le 13 mai 2010

Benoît XVI a constaté combien le « message, dur et consolant à la fois, laissé à Fatima par la Vierge est axé sur la prière, la pénitence et la conversion, qui vont au-delà des menaces, des dangers et des horreurs de l’histoire pour inviter l’homme à placer en Dieu sa confiance, à cultiver l’espérance et à vivre de la grâce du Seigneur, source de l’amour et de la paix ». « A Fatima, la Vierge Marie nous invite à marcher dans l’espérance, en se laissant guider par l’Esprit manifesté en Jésus afin de porter au monde la lumière et la joie du Christ ».

Le dimanche de Pentecôte, Benoît XVI disait encore : « Qu’a donc vécu la foule immense sur l’esplanade du sanctuaire de Fatima, où nous étions tous un seul cœur et une seule âme, sinon une nouvelle Pentecôte ? Au milieu de nous il y avait Marie, la Mère de Jésus ».
La mission prophétique de Fatima est donc un grand appel à l’espérance et à la confiance : «Finalement mon Cœur immaculé triomphera et un temps de paix sera donné au monde». Les forces du Mal se sont déchaînées au vingtième siècle avec les deux guerres mondiales, les diverses persécutions contre les chrétiens et les Papes et elles continuent à se déchaîner, mais le Cœur immaculé de Marie triomphera !

Homélie du premier samedi du mois de janvier 2012 :

Lire l’homélie de P Bernard de janvier 2012 sur les premiers samedis du mois 

La consigne spirituelle d’août 2010 sur le triomphe du Cœur immaculé de Marie :

Lire la consigne ici

Les premiers samedis du mois dans nos foyers :

Voir toutes les dates ici

Pour en savoir plus sur la dévotions des 5 premiers samedis du mois :

Voir le site http://www.enfantsdefatima.org

Laissez un commentaire