Pape François : la colonisation idéologique du gender

Classé dans : Pape François, Vie de l'Eglise | 0

C’est le temps du péché contre Dieu créateur

Extrait de la rencontre du pape avec les évêques de Pologne, le 27 juillet 2016, lors des JMJ : 

Et je voudrais ici conclure sur cet aspect, car derrière cela il y a les idéologies. En Europe, en Amérique, en Amérique Latine, en Afrique, dans certains pays d’Asie, il y a de véritables colonisations idéologiques. Et l’une d’entre elles – je le dis clairement avec ‘‘nom et prénom’’ – c’est le gender ! Aujourd’hui, à l’école, aux enfants, on enseigne ceci : que chacun peut choisir son sexe. Et pourquoi enseigne-t-on cela ? Parce que les livres sont ceux des personnes et des institutions qui te donnent l’argent. Ce sont les colonisations idéologiques, soutenues aussi par des pays très influents. Et ça, c’est terrible ! En parlant avec le Pape Benoît – qui va bien et qui a une pensée claire -, il me disait : « Sainteté, c’est le temps du péché contre Dieu Créateur ! ». C’est intelligent ! Dieu a créé l’homme et la femme ; Dieu a créé le monde ainsi, ainsi, ainsi…, et nous sommes en train de faire le contraire. Dieu nous a donné un état « inculte », pour que nous le fassions devenir culture ; mais ensuite, par cette culture, nous faisons des choses qui nous ramènent à l’état « inculte » ! Ce qu’a dit le Pape Benoît, nous devons y penser : « C’est le temps du péché contre Dieu Créateur ! » Et cela nous aidera.

Texte intégral de la rencontre ICI

Laissez un commentaire