N’oublions pas le lien ineffable entre la liberté religieuse et la paix…

Classé dans : Prier pour l'Eglise en détresse, Prières | 0

Nous remercions vivement Monsieur de Longchamp, responsable de l’AED sur le Morbihan d’accepter que nous publiions son introduction au chapelet pour l’ Eglise en détresse dans la paroisse St Pie X de Vannes. Vous pourrez retrouver chaque mois, sur le Blog Domini, sa présentation de l’actualité de l’Eglise en détresse et persécutée dans le monde…

Méditation du chapelet avec l’AED, 28 novembre 2016

          Merci à tous ceux qui s’associent à nous, ce soir, en particulier à la Famille Missionnaire de N-D et à la communauté paroissiale qui nous accompagnent.

          Un Rapport sur la Liberté Religieuse dans le Monde est publié tous les 2 ans par l’AED : sa dernière édition (mi-novembre) constate une dégradation générale de juin 2014 à juin 2016, avec une aggravation dans 14 pays (sur près de 200 étudiés) ; 3 ont une situation « meilleure ».

          Sans détailler ce document, j’en souligne 2 points :

  1. On y dénonce notamment un intégrisme religieux plus violent que jamais. C’est un aspect nouveau, qualifié d’hyper-extrémisme islamiste, qui tente de remplacer le pluralisme par une monoculture religieuse. Il en résulte des déplacements massifs de populations fuyant leurs pays : selon l’ONU, en 2015, il y a eu 65,3 millions de personnes touchées.
  2. D’autre part, l’AED déplore une nouvelle vague de répression (non liée à l’islam) sur les groupes religieux.

          En conclusion du Rapport : « n’oublions pas le lien ineffable entre la liberté religieuse et la paix » prévient Marc Fromager, en appelant à une vigilance particulière sur l’éducation des plus jeunes. Comme le notait le Patriarche melkite d’Antioche et de tout l’Orient en visite auprès des Institutions Européennes : « Une génération sans école est une génération perdue, capable de rejoindre l’État Islamique par désespoir. »

          Brièvement, je rappelle les épreuves actuelles des chrétiens en Inde, aux Philippines, où des formes larvées de violence se développent ; en Irak, où, en fuyant, les combattants de l’État Islamique s’adonnent à des profanations de tombes chrétiennes et des destructions d’églises ; en Corée du Nord, en Chine, où les campagnes de répression contre les minorités visent en premier lieu les chrétiens, en Somalie, au Cameroun, etc.

          Mais la foi chrétienne fait revivre : rendu aveugle par un attentat à Beyrouth en 1986, Fouad Hassoun (cf. son intervention lors de la session de la Famille Missionnaire de ND à Sens, sur le thème de la Miséricorde), qui a eu tant de difficulté à pardonner et maintenant témoigne de la victoire du bien sur le mal, apprend que l’auteur de l’attentat s’est converti au christianisme, bien des années après.

          Ce mois-ci, l’Église souligne l’héroïsme de ses enfants en procédant à la béatification en Albanie de 38 martyrs du « premier État athée du Monde », et en créant cardinal un des rares survivants de la dictature communiste.

♥ ♥ ♥

Ce soir, n’oublions pas ceux qui souffrent, et prions avec eux et pour eux ; marquons aussi notre fidélité au Saint-Père, en rappelant ses Intentions pour ce mois de novembre 2016

 Intention de prière universelle :

  • Pour que les pays qui accueillent des réfugiés et déplacés en très grand nombre, soient soutenus dans leur effort de solidarité.

Intention de prière pour l’évangélisation :

  • Pour que dans les Paroisses, prêtres et laïcs collaborent au service de la communauté sans céder à la tentation du découragement.

(Sources : AED, MEP)

Laissez un commentaire