Nous allons perdre un peuple, une culture et une civilisation…

Classé dans : Prier pour l'Eglise en détresse, Prières | 0

Nous remercions vivement Monsieur de Longchamp, responsable de l’AED sur le Morbihan d’accepter que nous publiions son introduction au chapelet pour l’ Eglise en détresse dans la paroisse St Pie X de Vannes. Vous pourrez retrouver chaque mois, sur le Blog Domini, sa présentation de l’actualité de l’Eglise en détresse et persécutée dans le monde…

Méditation du chapelet avec l’AED, 12 décembre 2016

Merci à tous ceux qui s’associent à nous, ce soir, en particulier à la Famille Missionnaire de Notre-Dame et à la communauté paroissiale qui nous accompagnent.

Le 6 décembre à Bruxelles, une vidéoconférence a été organisée par l’AED réunissant des enfants d’Alep et des parlementaires européens, dont le vice-président, malgré les bombardements incessants sur la ville.

Écoutons un des enfants, âgé de 14 ans : « Tous mes amis sont morts, ou ont pris la fuite. Si nous allons quelque part, nous ne savons pas si nous rentrerons vivants ».

Le Père jésuite Ziad Hilal, arrivé d’Alep la veille et présent à cette conférence, affirme : « Nous allons perdre un peuple, une culture et une civilisation si la paix ne revient pas enfin en Syrie. Les habitants du Proche-Orient peuvent être des médiateurs importants – entre l’Est et l’Ouest, entre chrétiens et musulmans ».

A la radio, à la télévision, les drames des conflits au Moyen-Orient semblent saturer les nouvelles de chaque jour, au moins de chaque semaine ; mais par simplification, et par lassitude souvent aussi, on n’y porte plus guère d’attention, et encore moins de compassion. Lorsqu’un témoignage plus personnel nous parvient, l’espace d’un instant, on est étonné et on admire la foi, le courage, la persévérance de tel ou tel martyr au quotidien.

Eh bien, des vies humbles, discrètes, totalement vouées au Christ se déroulent en beaucoup de pays à travers le Monde, et sont encore en butte à des marques d’hostilité moins affichées sur nos médias…

En ce temps de Noël retrouvons, et rappelons autour de nous, la signification de l’avènement de l’Enfant-Jésus, Dieu fait homme dans notre monde : c’est une espérance, et même une certitude, de paix véritable. Croyons à l’Évangile, et prions sans cesse.

 

♥ ♥ ♥

 

Ce soir, n’oublions pas ceux qui souffrent, et prions avec eux et pour eux ; marquons aussi notre fidélité au Saint-Père, en rappelant ses

Intentions pour ce mois de décembre 2016

 

Ø      Intention de prière universelle : les enfants soldats

Prions pour que soit éliminé partout dans le monde le scandale des enfants soldats.

 

Ø      Intention de prière pour l’évangélisation : Peuples d’Europe et Évangile

Prions pour que les peuples d’Europe redécouvrent la beauté, la bonté et la vérité de l’Évangile qui donnent à la vie, joie et espérance.

 

(Sources : AED, MEP)

Laissez un commentaire