L’heure est venue où nous ne devons plus vivre la mission de résistants, mais celle d’apôtres de la lumière !

Classé dans : Actualité Domini | 0

Envoi à la fin de la Messe de Pâques 2017 (P. Bernard)

Notre Triduum arrive à son accomplissement, nous ne pouvons dire qu’un très grand merci à Dieu ! Oui, nous avons vécu trois jours saints, trois jours de grâce, trois jours de Ciel sur la terre ! Je voudrais d’abord dire aux habitants de Saint-Pierre-de-Colombier : remerciez Jésus ressuscité et Notre-Dame des Neiges d’avoir envoyé, inspiré et guidé notre Père Fondateur et Mère Marie-Augusta dans votre petit village d’Ardèche qui, pendant ces 3 jours, a accueilli des baptisés venant de 36 départements français différents et d’autres Nations ! Vous ne mesurez peut-être pas encore suffisamment la grâce qui vous a été faite par le Ciel. Le 23 juillet 1944, un tout petit groupe de chrétiennes de Saint-Pierre avait supplié la Vierge Marie pour demander la protection du village. Elles ont été exaucées au-delà de leurs demandes. Notre village est devenu le Centre spirituel des apôtres de l’Amour et un lieu de dévotion à Notre-Dame des Neiges en attente de la construction du sanctuaire du Cœur Immaculé de Marie. Nous vous invitons à prier avec nous pour que soit enfin réalisé ce désir du Père, dès le 15 décembre 1946, désir partagé par Mère Marie-Augusta qui était convaincue que Notre-Dame des Neiges bénirait des foules.

            Un grand merci à vous tous, familles et personnes individuelles, qui avaient participé avec ferveur à ce beau Triduum. Vous êtes venus en ressentant peut-être des sentiments de découragement devant la crise actuelle, tant du monde que de l’Eglise. Mais, aujourd’hui, vous repartez réconfortés et déterminés. Depuis plus de 40 années, les plus anciens parmi vous vivent la mission des résistants en refusant le modernisme et l’intégrisme. Depuis le 13 janvier 2013, nous vivons, tous, familles et jeunes ici présents, la mission de résistants en notre Nation, la France, Fille aînée de l’Eglise. Certains Médias ont pensé que nous avions manifesté en vain, que la Manif pour tous et les veilleurs avaient échoué. Mais en ce dimanche de Pâques, nous ne pouvons qu’annoncer avec conviction : le Mal est définitivement vaincu, Satan est terrassé, le triomphe du Cœur Immaculé arrive bientôt à son accomplissement. Alors, l’heure est venue où nous ne devons plus vivre la mission de résistants, mais celle d’apôtres de la lumière, de l’espérance et de l’amour. La France, Fille aînée de l’Eglise, va ressusciter et elle retrouvera la fidélité aux promesses de son baptême et à sa mission d’éducatrice des peuples qui lui vient de son Alliance avec la sagesse éternelle. Nous ne pouvons pas dire le jour et l’heure de la conversion de la France, mais nous avons confiance : Dieu la veut. La France a peut-être encore de nouvelles épreuves à endurer avant le jour  de sa conversion. Mais nous avons le droit de supplier notre Patronne principale et de lui demander d’intervenir auprès de Son Fils et de Dieu le Père en leur disant : la Fille aînée de l’Eglise est gravement infidèle aux promesses de son baptême. Par ses lois, elle défigure l’amour humain, désacralise la vie humaine et déconstruit la famille, mais le reste saint de la France chrétienne s’est levé et les grands changements des Nations ne viennent pas des majorités manipulées par des idéologies mais des minorités déterminées qui s’appuient sur les valeurs non-négociables. La France, nous en avons la conviction, retrouvera un jour la fidélité à ces valeurs non-négociables. Alors, repartons avec joie, foi, espérance et charité. La Résurrection de Jésus nous a fait entrer dans une étape décisive de l’Histoire de l’humanité, mais aussi dans une étape décisive de l’histoire de la France. Rendons grâce à Dieu et soyons les témoins enthousiastes de Jésus ressuscité et les apôtres, fervents et confiants, du Cœur Immaculé de Marie, Notre-Dame des Neiges. Alléluia, fiat, magnificat !

Laissez un commentaire