à Sens, Fr. Gabriel restaure les vitraux de l’ancien archevêché !

Classé dans : Actualité Domini | 0

Frère Gabriel restaure les vitraux

Article de L’Yonne Républicaine – édition du 20/04/2017

Trois vitraux de l’ancien archevêché sont en cours de restauration au foyer de la Famille Missionnaire de Notre-Dame de Sens.

 Démontés dans les années 1970 afin de transformer la chapelle en lieu de vie, les vitraux n’avaient jamais été restaurés.
«Comme le père Joël Rignault souhaitait remettre cet édifice en état, il a ressorti les vitraux de la cave. Ce sont des pièces Art déco des années 1930 en verre cathédrale, caractérisées par des formes géométriques et des motifs très épurés» explique frère Gabriel. Titulaire d’un CAP Arts et techniques du verre option vitrail, il a suivi son apprentissage dans la restauration de pièces anciennes. «Cela consiste à remplacer les pièces de verre brisées. Mais ici, l’enjeu principal est de changer le plomb. Bien qu’on constate qu’il soit resté en assez bon état, c’est une partie qui se remplace normalement tous les cent ans» souligne frère Gabriel. Une tâche exigeante nécessitant de démonter entièrement la verrerie pour la remonter ensuite sur une nouvelle structure de plomb. «Cela implique un travail préparatoire très rigoureux avec la réalisation d’un plan afin de respecter la disposition d’origine des pièces de verre et définir les nouveaux points de soudure. Toutes ces étapes sont entièrement réalisées à la main» précise-t-il. Pour remplacer les pièces brisées de ces trois vitraux de 3 mètres de haut sur un mètre trente de large, le religieux a également dû se procurer du verre d’époque pour les teintes et les textures n’étant plus fabriquées aujourd’hui. «Après découpe, il faut ensuite reproduire les motifs des pièces décorées, à base de grisaille. Sachant que chaque couleur se cuit séparément, cela a nécessité jusque trois passages au four. Sans compter tous les tests préalables» se remémore frère Gabriel. Présent sur l’ensemble du chantier, il devrait poser les nouveaux vitraux de la chapelle aux environs du mois de juin.

Laissez un commentaire