Choisir entre le Christ et la vie…

Classé dans : Prier pour l'Eglise en détresse, Prières | 0

Nous remercions vivement Monsieur de Longchamp, responsable de l’AED sur le Morbihan d’accepter que nous publiions son introduction au chapelet pour l’ Eglise en détresse dans la paroisse St Pie X de Vannes. Vous pourrez retrouver chaque mois, sur le Blog Domini, sa présentation de l’actualité de l’Eglise en détresse et persécutée dans le monde…

Méditation du chapelet avec l’AED, 19 juin 2017

          Merci à tous ceux qui s’associent à nous ce soir, en particulier aux Sœurs de la Famille Missionnaire de N-D, aux prêtres et aux communautés paroissiales qui nous accompagnent fidèlement, ce qui veut dire : au long des mois, alors que les épreuves endurées par ceux qui vivent ostensiblement avec la référence « chrétienne » ne s’allègent pas.

          Vendredi 26 Mai, en Égypte, vingt-neuf pèlerins, dont plusieurs enfants, ont été tués et trente autres blessés. Comme l’indique Marc Fromager : « Cette terrible exécution de Coptes vient nous rappeler dans quel environnement les chrétiens vivent en Égypte. Ils représentent 15% de la population, et ne sont pas tous exposés au martyre. Il n’en demeure pas moins qu’à tout instant, il peut leur être demandé de choisir entre le Christ et la vie. Ce sont les témoins de notre temps et ils méritent notre vénération. »

          Parmi les causes de l’augmentation des attaques contre les chrétiens, le porte-parole de la Conférence des Évêques d’Égypte déclare : « Il y a un projet pour que les chrétiens disparaissent du Moyen-Orient, comme cela est arrivé auparavant au Liban, en Irak, en Syrie et dans d’autres pays. Maintenant, cela se passe en Egypte, car c’est le plus grand pays islamique du monde et c’est aussi là que vivent les plus grandes communautés chrétiennes du Moyen-Orient, avec 17 millions de baptisés. Ils (les terroristes) veulent que nous ayons peur et que nous quittions le pays ».

          Mais si le Moyen-Orient figure – tristement – en tête de l’actualité, ailleurs dans le monde, des situations moins affichées restent dramatiques aussi. Au Sud des Philippines, les chrétiens servent de monnaie d’échange dans les zones d’insurrection contre le pouvoir central : un prêtre, acteur persévérant d’un dialogue interreligieux, et une quinzaine de ses fidèles ont été enlevés. En Chine, pour le diocèse de Shanghai, l’évêque titulaire est en résidence surveillée depuis juillet 2012, quand, au terme de la cérémonie de son investiture, il déclara se retirer de l’ « Association Patriotique des Catholiques Chinois », et n’accepter que l’autorité du Pape à Rome. Ses quelques apparitions publiques font penser qu’il est notoirement soumis à de fortes pressions politiques, en raison de son prestige personnel auprès de son clergé.

 

♥ ♥ ♥

Ce soir, n’oublions pas ceux qui souffrent, et prions avec eux et pour eux ; marquons aussi notre fidélité au Saint-Père, en rappelant ses

Intentions pour ce mois de Juin 2017

En conclusion de sa méditation de l’Angelus de début Juin à Rome, le Pape demande que nous priions pour les responsables des nations, afin qu’ils prennent des mesures efficaces pour mettre fin au commerce des armes, cause de tant de victimes innocentes.

(Sources : AED, MEP)

Laissez un commentaire