Une véritable aventure d’amour pour l’Eglise qui souffre

Nous remercions vivement Monsieur de Longchamp, responsable de l’AED sur le Morbihan d’accepter que nous publiions son introduction au chapelet pour l’ Eglise en détresse dans la paroisse St Pie X de Vannes. Vous pourrez retrouver chaque mois, sur le Blog Domini, sa présentation de l’actualité de l’Eglise en détresse et persécutée dans le monde…

 

Méditation du chapelet avec l’AED, 25 septembre 2017

 

Merci à tous ceux qui s’associent à nous ce soir, en particulier aux Sœurs de la Famille Missionnaire de N-D, aux prêtres et aux communautés paroissiales qui nous accompagnent fidèlement, et discrètement.

A l’occasion du centenaire des apparitions de la Sainte Vierge au Portugal, beaucoup de cérémonies sont organisées avec plus de solennité que d’habitude.

L’AED s’y associe, parce qu’à plusieurs occasions l’Œuvre a voulu consacrer formellement ses projets à N-D de Fatima. Ainsi, en préparant l’accompagnement du pèlerinage particulier de l’AED dans le courant de ce mois, et rappelant ses débuts d’il y a 70 ans, à l’initiative du Père Werenfried von Straaten, le Père Barta, Assistant Ecclésiastique International de la Fondation, explique que « la mission de l’AED a été, pendant toutes ces années, une véritable aventure d’amour ; une aventure d’amour pour l’Église qui souffre, pour les chrétiens persécutés, pour les plus pauvres et les plus humiliés, pour les prêtres et les religieuses qui continuent si souvent, de leurs mains vides, à apporter la présence de Dieu dans les endroits les plus inhospitaliers, et dans les communautés les plus oubliées. »

Sans chercher à évaluer l’efficacité de nos prières, pensons que Dieu sait toujours les entendre. N’en cherchons pas la preuve, mais rendons grâce quand nous avons connaissance de soulagements humainement improbables : dans le courant de l’été, 2 prêtres que nous avions évoqués précédemment car ils avaient été pris comme otages, ont été libérés : un prêtre salésien indien, aumônier d’un foyer pour handicapés, enlevé en Mars 2016 au Yémen lors de l’assassinat de 4 Sœurs de la Charité ; et un prêtre philippin, capturé en Mai dernier lors de combats entre des indépendantistes musulmans et l’armée philippine.

Mais les forces du mal ne disparaissent pas : pensons à la violence du Mexique, où un prêtre a été assassiné en Juillet dernier, à la pauvreté du Soudan, à l’interdiction de toute éducation ou pratique religieuse des enfants en diverses provinces de Chine, etc.

♥ ♥ ♥

Ce soir, n’oublions pas ceux qui souffrent, et prions avec eux et pour eux ; marquons aussi notre fidélité au Saint-Père, en rappelant ses

Intentions pour ce mois de Septembre 2017

Prions pour que nos paroisses soient des lieux de communication de la foi et de témoignage de la charité.

(Sources : AED, MEP)

Laissez un commentaire