Par l’Eglise, Dieu nous communique le fleuve d’eau vive

9 novembre 2017 : Dédicace de la basilique du Latran. (P. Bernard)

Aujourd’hui, nous célébrons joyeusement et solennellement la cathédrale du Latran, qui est depuis Constantin la cathédrale des Papes. Elle s’appelle « Latran » parce qu’elle faisait partie d’un grand domaine de la famille des Laterani, domaine qui a été donné par l’Empereur Constantin au Pape pour y construire sa cathédrale. C’est l’Empereur lui-même qui la fera édifier. Cette cathédrale porte ce titre inscrit sur la pierre : Mère et Tête de toutes les églises. Cette Cathédrale est le symbole de l’Eglise universelle tout en étant le siège d’une Eglise particulière dont l’évêque est le Pape. Cette cathédrale qui symbolise l’Eglise particulière de Rome a une mission unique dans 9l’Eglise universelle selon plusieurs Pères de l’Eglise : toutes les Eglises particulières doivent être en communion avec l’Eglise de Rome. Il me paraît intéressant de réfléchir sur le développement de la vie de l’Eglise de Rome. La cathedra ou la chaire du Pape est bien dans la Basilique du Latran, mais le Pape ne siège pratiquement jamais sur cette cathedra, sauf les jours qui suivent son élection. Par contre, le Pape célèbre urbi et orbi dans la Basilique Saint-Pierre au Vatican où se trouve la Chaire de Saint Pierre. Donc, on ne peut pas dire : la cathédrale du Latran est la cathédrale de l’Eglise universelle. L’Eglise universelle, pourrions-nous dire, n’a pas besoin de cathédrale, étant donné que dans l’église paroissiale dont tout baptisé devrait célébrer la dédicace, dans la cathédrale du diocèse, dans la cathédrale du Latran, ce sont toujours les membres de l’unique Eglise de Jésus, Une, Sainte, Catholique et Apostolique, qui se rassemblent. La cathédrale du Latran est donc la cathédrale de l’évêque de Rome. Autour de cette cathédrale se trouve la curie du diocèse de Rome. Le Pape, à présent, vit au Vatican, à côté du tombeau de Pierre. Autour de la Basilique St Pierre se trouve la curie de l’Eglise universelle. La curie du Latran gère la vie et la mission du diocèse de Rome. La curie au Vatican gère la vie et la mission de l’Eglise universelle. Le Pape est donc à la fois évêque d’une Eglise particulière : l’Eglise de Rome et il exerce en tant que successeur de Pierre le ministère pétrinien avec la fonction du Magistère. Tous les évêques du monde avec lui exercent également la fonction du Magistère de l’Eglise. Tout Puissent les dédicaces des cathédrales et églises nous aider à mieux comprendre le mystère de l’Eglise fondée par Jésus et la relation Eglises particulières – Eglise universelle.

La Parole de Dieu pour la dédicace du Latran nous invite à méditer sur le mystère de l’Eglise, révélé par Jésus. Au cours de sa controverse avec des Juifs très en colère parce que Jésus venait de chasser les vendeurs du Temple, Jésus fit une déclaration mystérieuse : « Détruisez ce Temple et en 3 jours je le relèverai ». Ses adversaires n’ont pas compris ce qu’Il voulait dire. Ses disciples ne l’ont pas davantage compris, mais après la Résurrection de Jésus, l’Esprit-Saint les a éclairés. Avec la venue du Verbe, le Temple de Dieu n’est plus d’abord le Temple de pierres de Jérusalem, mais le Temple qu’est le Verbe incarné. En Lui, sont unies les natures divine et humaine dans l’unique Personne divine du Fils. Saint Paul a écrit qu’en Jésus était la Plénitude de la divinité. La lecture de matines, pour cette Dédicace du Latran, a également insisté sur le Temple de Dieu que nous devions être : l’église bâtie en pierres est bien le lieu où les baptisés se rassemblent pour célébrer la Liturgie, mais le corps et l’âme des baptisés doivent être les temples vivants de Dieu. Ce n’est peut-être pas par hasard que Dieu a voulu que Ste Elisabeth de la Trinité que nous avons fêtée hier meure le jour de la Dédicace du Latran. Elle a mieux compris que nous ce que signifiait son nom : « Maison de Dieu ». Prions-la de nous aider à être de vrais temples vivants de Dieu ! Benoît XVI nous avait demandé de rendre Dieu présent à nos contemporains. Nous ne Le leur rendrons vraiment présent que si nous sommes des temples vivants de Dieu !

Saint Paul, dans la première lecture, a bien approfondi ce mystère : n’oubliez pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous, le temple de Dieu est sacré et ce temple, c’est vous ! La vraie vie d’un baptisé, d’un consacré, c’est la vie en Jésus ! Par le psaume 45, nous avons chanté notre espérance et notre action de grâce : par l’Eglise, instituée par Jésus, Dieu nous communique le fleuve d’eau vive. Oui, rendons grâce à Dieu de nous avoir donné l’Eglise et de nous avoir permis d’être membres de cette Eglise !

Laissez un commentaire