Annonçons à nos contemporains la joie de Noël : Jésus

Classé dans : Actualité Domini | 0

Mot de remerciement après la bénédiction du Saint-Sacrement :
           Laudato si ! Oui, loué-sois-Tu mon Seigneur pour tous Tes bienfaits ! Merci pour cette Fête de Notre Dame des Neiges, vécue en un temps particulièrement grave pour la France, le monde et l’Eglise. Ce temps grave est devenu aujourd’hui un temps de grâces, un temps de grandes grâces. Nous avons pu vraiment faire l’expérience que là où le péché abonde, la grâce surabonde. Notre Pape François, inspiré par le Saint-Esprit, nous fait un grand cadeau :le jubilé extraordinaire de la Miséricorde. Notre évêque de Viviers, Mgr Jean-Louis Balsa, nous fait un autre cadeau qui nous touche : notre église de Saint-Pierre-de-Colombier, lieu jubilaire avec une porte sainte et la possibilité d’obtenir l’indulgence plénière. Nous avons dit, plusieurs fois, que cette église de St-Pierre était pour nous ce que la petite église, que l’on nomme la Portioncule, est pour les Franciscains à Assise. Cette église est un lieu de grandes grâces parce, qu’en elle, se sont sanctifiés nos Père et Mère. Dieu veut, nous en sommes convaincus, donner encore beaucoup de grâces en cette église. Il en donnera à l’occasion de la prochaine retraite du 26 au 31 décembre, puis de la Nuit de prière et en tous les pèlerinages et récollections d’enfants, d’adolescents, de jeunes et d’adultes en cette Année Sainte. Nous organisons deux pèlerinages à Rome en ce Jubilé de la Miséricorde : l’un en février, l’autre en avril. Merci à tous ceux qui veulent participer au pèlerinage de février de ne pas attendre pour vous inscrire afin de pouvoir confirmer nos réservations de car et d’hôtel. Vous trouverez dans nos programmes généraux toutes les activités spirituelles que notre Famille Missionnaire de Notre-Dame vous propose.

Nous confions à vos prières le développement de la Communauté, pas seulement en nombre mais surtout en vertu. Nous vous demandons de prier plus particulièrement pour la construction du sanctuaire de Notre-Dame des Neiges. Il est bien évident qu’une telle construction ne se fera pas dans la facilité car l’Enfer s’agite, mais nous avons la conviction que Dieu veut ce sanctuaire. Notre Fondateur en a souvent parlé et Mère Marie-Augusta a eu l’intuition que telle était bien la Volonté de Dieu ! Alors, si Dieu le veut, qui pourrait s’opposer à un tel projet ? Nous commençons ce projet sans avoir les fonds nécessaires, mais nous avons confiance en la divine Providence et en ses instruments. En parlant d’instruments de la Providence, nous tenons à vous dire un grand merci pour votre générosité. Sans vous et sans les autres petits instruments qui ne sont pas physiquement présents en ce jour, mais qui sont spirituellement unis à nous, nous ne pourrions ni vivre, ni nous développer, ni construire ! Quelle est grande la Miséricorde de Dieu ! Combien est admirable la sollicitude de sa divine Providence. Oui, comme en avait la ferme conviction Mère Marie-Augusta, Jésus veille sur ses amis, Il garde jalousement ses frères et déverse Son Cœur sur ses bien-aimés !

Merci de ne pas avoir eu peur de la fatigue, du froid, des kilomètres, de l’inconfort. Nous savons que Notre-Dame des Neiges, qui vous a invités, vous donne au centuple. Vous allez repartir après cette journée de grâces, mais vous n’allez pas repartir comme vous êtes arrivés. Vous allez retrouver vos villes et villages, qui se préparent à des fêtes de fin d’année, marquées par la tristesse, la peur et l’angoisse. Annoncez à vos contemporains la joie et l’espérance : Noël est une Fête chrétienne, la naissance de Jésus, le Fils de Dieu qui s’est fait homme. Cette naissance concerne tout homme : Laudato si ! Invitez les membres de vos familles, vos amis, vos contemporains à ne pas avoir peur de Dieu. Notre Dieu Miséricorde n’est pas l’ennemi de l’homme, Il en est le Créateur et le Rédempteur. Il aime passionnément tout homme ! Invitez ces mêmes personnes à avoir une plus grande confiance en la Vierge Marie, l’Immaculée, Notre-Dame des Neiges, la Mère de Dieu ! Avant de nous séparer, nous désirons vous offrir une boisson chaude ou froide. Avec Mère Magdeleine et au nom de tous nos frères et sœurs, nous voulons encore vous remercier de tout cœur.

Avec notre Père Fondateur et Mère Marie Augusta, notre Fondement, qui demeurent pour toujours le Père et la Mère de la Famille Domini, nous vous souhaitons une Bonne et Sainte Année de la Miséricorde, un Bon et Saint Noël et nous vous redisons encore avec notre Pape François : Laudato si ! Nous ne pouvons pas ne pas terminer avec ses mots de conclusion que nous connaissons tous : n’oubliez pas de prier pour notre Pape, n’oubliez pas de prier pour notre évêque de Viviers, pour tous les autres évêques, n’oubliez pas de prier pour nous comme nous n’oublions pas de prier pour vous !

Laissez un commentaire