Exerçons les oeuvres de Miséricorde

Classé dans : Consigne spirituelle | 0

 

Téléchargez la consigne spirituelle du mois au format PDF
Téléchargez la consigne spirituelle du mois au format PDF

Admirons le courage de Jésus qui se prépare à la Passion et exerçons sans nous lasser les œuvres de miséricorde !

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

Le patriarche Kirill

Nous entrons dans le mois de Saint Joseph et nous nous préparons à vivre un temps fort de l’année sainte de la Miséricorde : les 24 heures pour le Seigneur, les 4 et 5 mars. Notre Pape François et nos évêques nous invitent à participer à cette importante initiative spirituelle, qui devrait donner d’abondants fruits spirituels.

Ce mois de février a été riche en évènements : clôture de l’année de la vie consacrée par un colloque à Rome avec 4000 consacrés. Le 11 février, journée mondiale des malades, nous avons remercié Dieu pour la nomination de notre Fondateur comme curé de Saint-Pierre-de-Colombier, le 11 février 1946.

Nous nous sommes profondément réjouis de la rencontre de notre Pape François avec le Patriarche Cyril de Moscou. Nous vous invitons à bien approfondir le communiqué qu’ils ont signé, et qui aborde plusieurs points importants de la vie de l’Eglise et du monde. Puissent cette rencontre et ce communiqué être une étape décisive sur le chemin de l’unité avec nos frères orthodoxes !

Les évènements du monde sont, hélas, toujours aussi tragiques. Ne cessons pas de prier et d’offrir pour obtenir la paix et soutenir nos frères persécutés en tant de pays du monde, plus particulièrement au Moyen Orient.

Nous voulons enfin vous annoncer, avec cette consigne de cordée, plusieurs évènements joyeux pour notre Famille Missionnaire de Notre-Dame, nos familles et nos amis :

  • Les professions perpétuelles de sœurs Carla-Elena, Jeanne-Thérèse et Térésa, le dimanche 5 juin 2016 et de frères Augustin, Benoît et Karol, le dimanche 4 septembre 2016.
  • Les ordinations diaconales de frère Louis en la cathédrale de Sens par Mgr Hervé Giraud, le samedi 2 juillet 2016, et de frère Jean à Saint-Pierre-de-Colombier par Mgr Jean-Louis Balsa, le 14 juillet 2016.
  • L’ordination sacerdotale de frère Paul à Saint-Pierre-de-Colombier par Mgr Jean-Louis Balsa, le dimanche 23 octobre 2016.

Nous vous demandons de beaucoup prier pour le projet du sanctuaire de Notre-Dame des Neiges, afin que nous puissions obtenir toutes les autorisations nécessaires pour sa réalisation, qui tenait à cœur à notre Fondateur et à Mère Marie-Augusta. Nous ne pouvons que redire : Misericordias Domini in aeternum cantabo !

Méditons, en cette mi-carême, la deuxième moitié du message de carême de notre Pape François :

« Pour tous, le Carême de cette Année jubilaire est un temps favorable qui permet finalement de sortir de notre aliénation existentielle grâce à l’écoute de la Parole et aux œuvres de miséricorde. Si à travers les œuvres corporelles nous touchons la chair du Christ dans nos frères et nos sœurs qui ont besoin d’être nourris, vêtus, hébergés, visités, les œuvres spirituelles, quant à elles, – conseiller, enseigner, pardonner, avertir, prier – touchent plus directement notre condition de pécheurs. C’est pourquoi les œuvres corporelles et les œuvres spirituelles ne doivent  jamais être séparées. En effet, c’est justement en touchant la chair de Jésus Crucifié dans le plus nécessiteux, que le pécheur peut recevoir en don la conscience de ne se savoir lui-même rien d’autre qu’un pauvre mendiant. Grâce à cette voie, « les hommes au cœur superbe », « les puissants » et « les riches », dont parle le Magnificat ont la possibilité de reconnaître qu’ils sont, eux aussi, aimés de façon imméritée par le Christ Crucifié, mort et ressuscité également pour eux. Cet amour constitue la seule réponse à cette soif de bonheur et d’amour infinis que l’homme croit à tort pouvoir combler au moyen des idoles du savoir, du pouvoir et de l’avoir. Mais il existe toujours le danger qu’à cause d’une fermeture toujours plus hermétique à l’égard du Christ, qui dans la personne du pauvre continue à frapper à la porte de leur cœur, les hommes au cœur superbe, les riches et les puissants finissent par se condamner eux-mêmes à sombrer dans cet abîme éternel de solitude qu’est l’enfer. C’est alors que résonnent à nouveau, pour eux comme pour nous tous, les paroles ardentes d’Abraham : « Ils ont Moïse et les Prophètes, qu’ils les écoutent ! » (Lc 16,29). Cette écoute agissante nous préparera le mieux à fêter la victoire définitive sur le péché et sur la mort de l’Epoux qui est désormais ressuscité, et qui désire purifier sa future Épouse dans l’attente de son retour.Ne laissons pas passer en vain ce temps de Carême favorable à la conversion ! Nous le demandons par l’intercession maternelle de la Vierge Marie, qui, la première, face à la grandeur de la miséricorde divine dont elle a bénéficié gratuitement, a reconnu sa propre petitesse en se reconnaissant comme l’humble Servante du Seigneur » (Lc 1,38).

1) Prière d’introduction : Viens Esprit de sainteté… Notre Père… Je vous salue MarieNotre-Dame des Neiges, Saint Joseph, Saint Casimir, Sainte Colette, St Dominique Savio, St Clément-Marie, Sainte Louise, St Patrick, St Cyrille de Jérusalem, Marie Marthe Chambon, Sts Patrons et Anges gardiens.

2) Efforts : cherchons à accomplir au moins, chaque jour, une œuvre de miséricorde.

Parole de Dieu : Mt 24, 31-46 ; Lc 23, 26-49 .

3) Consigne spirituelle : A télécharger ICI au format PDF

Nous serons heureux d’accueillir à St Pierre-de-Colombier tous ceux qui voudront vivre le Triduum pascal avec nous pour suivre Jésus dans sa Passion. Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine et de nos frères et sœurs. Nous nous confions à vos prières et nous vous remercions.

Père Bernard

Laissez un commentaire