N’ayez pas peur, avancez au large, rayonnez la joie de l’Evangile !

Classé dans : Homélies | 0

Homélie du 5e dimanche du Temps ordinaire à Saint-Pierre-de-Colombier

photo0139Bien chers amis, bien chères familles,

la Parole de Dieu, en ce dimanche, nous invite à grandir dans l’espérance. Les temps sont difficiles, la haine et la violence ne cessent de croître. En notre chapelle de Lyon, la statue de Notre-Dame des neiges a été profanée, lundi dernier. Ne baissons pas les bras, mais mettons notre confiance en Jésus et en la Vierge Marie. Dieu peut tirer d’un mal un plus grand bien. Demain, à Lyon, nous célébrerons une Messe de réparation en l’honneur du Cœur Immaculé de Marie. Nous vivons le grand combat de l’Apocalypse entre le Dragon rouge et la Femme. Mais Satan est déjà vaincu ! Il ne pourra pas empêcher le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Ce triomphe approche, n’ayons pas peur !

L’évangile de ce dimanche révèle la Foi confiante de Pierre en Jésus. Pierre est un pêcheur chevronné, il a peiné toute la nuit sans prendre de poissons et Jésus lui demande d’avancer au large, alors que ce n’est plus le moment au petit matin. Pierre n’hésite pas un instant. Il a tellement confiance en Son Maître ! Il entraîne même les autres disciples pour jeter à nouveau les filets. La pêche miraculeuse qu’ils font les remplit d’effroi. Ils comprennent, par ce grand miracle, que Jésus n’est pas un homme comme les autres, mais qu’Il agit avec la Puissance de Dieu ! Il leur faudra encore du temps pour comprendre qu’Il est le Fils de Dieu en Personne. Mais déjà, ils croient qu’Il est le Messie attendu, ils ont confiance en Lui.

Saint Jean-Paul II avait choisi ce texte, au terme du Grand Jubilé de l’an 2000, pour nous inviter à ne pas avoir peur d’avancer au large et de jeter les filets. Notre Pape François, après Benoît XVI, continue l’œuvre de ce Grand Pape missionnaire qu’a été Jean-Paul II. Il se dépense sans compter pour entraîner l’Eglise à la nouvelle évangélisation. Il nous invite à sortir de nous-mêmes pour aller à la rencontre de tous en rayonnant la joie de l’évangile. Imitons notre Pape François, imitons Saint Pierre et ayons une plus grande confiance en Jésus. Prions et offrons afin que de nombreux jeunes, garçons et filles, imitent Pierre et les apôtres pour se donner entièrement à la belle et grande mission de l’Eglise en vue du salut des âmes.

En ces temps difficiles, nous pouvons ressentir la peur d’Isaïe : « je suis un homme aux lèvres impures ». Mais Isaïe, après avoir été purifié et fortifié par un ange du Seigneur, répond à Dieu, qui lui avait demandé : « Qui enverrai-je ? Qui sera notre messager ? » : « Moi, je serai ton messager : envoie-moi ». Voulons-nous imiter Isaïe ? Pourquoi avoir peur ? Saint Paul a, lui aussi, fait l’expérience de sa faiblesse. Il disait, dans la deuxième lecture : « je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, j’ai persécuté l’Eglise de Dieu, mais ce que je suis, je le suis par la grâce de Dieu ». Quel apôtre a-t-il été ! Quel zèle a-t-il déployé ! N’hésitons plus : la Puissance de Dieu se déploie dans notre faiblesse. Laissons Jésus agir en nous ! Une seule chose est nécessaire : être humble et avoir Foi en Jésus.

J’étais à Rome, la semaine dernière, pour participer au colloque de la vie consacrée. Un nouveau groupe de consacrés est à présent reconnu par la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée : les nouvelles formes de vie consacrée. Nous faisons partie de ce groupe et nous avons partagé, pendant deux jours, nos expériences. http://fmnd.org/Photos/pere.jpgL’Esprit-Saint est à l’œuvre. Le renouveau de la vie consacrée est en marche. Ce renouveau a un dénominateur commun : l’esprit de famille !

Ce jeudi, nous ferons mémoire d’une date importante pour notre Famille Missionnaire et Saint-Pierre-de-Colombier : la nomination de notre Fondateur comme curé de Saint-Pierre-de-Colombier, le 11 février 1946 ! Notre petit village est devenu, grâce à notre Fondateur, un Centre spirituel en l’honneur de Notre-Dame des Neiges, du Cœur de Jésus et de Saint Joseph. Nous ne devons pas nous contenter de faire mémoire avec reconnaissance et enthousiasme du temps de notre Fondation. Nous avons besoin de vos prières pour le développement de l’œuvre du Cœur de Jésus et de Notre-Dame des Neiges dont nos Père et Mère ont été les Fondateurs. L’heure est venue, 70 ans après l’arrivée de notre Fondateur à Saint-Pierre, de construire le sanctuaire de Notre-Dame des neiges. Nous avons besoin de votre aide spirituelle, parce que le temps du combat entre la Femme et le Dragon n’est pas terminé.

Nous voudrions vous inviter enfin à bien vous préparer au temps de grâces qu’est le Carême, qui commence ce mercredi des cendres. Préparons nos cœurs par une bonne confession et passons la Porte Sainte de notre église avec la ferme intention d’obtenir l’indulgence plénière de l’Année Sainte de la Miséricorde.

Jeudi, nous vous invitons à participer à la Messe pour les malades et à prier Notre-Dame de Lourdes. Faisons un effort pour visiter des malades et des personnes âgées et être de bons samaritains ! Une grâce importante enfin à demander : l’unification des Eglises d’Orient et d’Occident. La rencontre de notre Pape François et du Patriarche de Moscou à Cuba sera une étape importante, que nous devons confier à Notre-Dame des neiges et au Cœur de Jésus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *