Etre chrétiens c’est être ressuscités avec le Christ

Classé dans : Homélies | 0

Homélie du dimanche de Pâques 2016.

Bien chers amis, ce Triduum pascal de l’année jubilaire de la Miséricorde est marqué par les révélations de scandales qui défigurent l’Eglise, les attentats terroristes islamistes de Belgique, de Syrie, d’Irak, du Yémen et d’autres pays encore, le drame des migrants et la crise sociale et économique de la France et de l’Europe. Tous ces évènements, tous les péchés de l’humanité, tous nos péchés ne peuvent pas nous faire perdre confiance. Avec notre Pape François, nous voulons réaffirmer avec conviction au terme de ce Triduum que le Mal n’aura pas le dernier mot, mais que, par Sa Résurrection d’entre les morts, Jésus révèlé qu’Il est l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, le Vivant à jamais ! Saint Paul ne s’est pas trompé : être chrétien, c’est être ressuscité avec le Christ. Ni la mort, ni Satan, rien ne pourra nous séparer de Jésus ressuscité ! Nous partageons, certes, la souffrance de tous nos contemporains, qui viennent d’être frappés par d’horribles épreuves, mais nous ne pouvons pas, en ce dimanche de la Résurrection, être tristes.

L’Esprit-Saint, qui a poussé Pierre, le Chef des apôtres, à entrer dans la maison d’un païen pour témoigner de la Résurrection de Jésus, nous presse à annoncer sans peur aux hommes de notre temps que tout homme qui croit en Jésus ressuscité reçoit par lui le pardon de ses péchés. Saint Paul, dans la deuxième lecture, affirme que, par le baptême, nous sommes ressuscités avec le Christ et que nous devons rechercher les réalités d’en-haut. Prenons au sérieux l’exhortation de l’apôtre des Nations. Libérons-nous de l’esclavage de la Loi de la chair pour vivre de la Loi de l’Esprit dans la liberté des enfants de Dieu ! Saint Jean-Paul II, dans son dernier message à Lourdes, nous avait avertis sur les menaces qui pesaient contre notre liberté, libérée par le Christ. Notre Pape François nous les a rappelées, ce Jeudi Saint : Nous sommes oppressés, non par des menaces et des bourrades, comme beaucoup de pauvre gens, mais par l’attrait de mille propositions de consommation dont nous ne pouvons pas nous défaire en nous secouant pour marcher, libres, sur les sentiers qui nous conduisent à l’amour de nos frères.

En ce dimanche de Pâques de l’année jubilaire de la Miséricorde, l’heure est venue de nous décider à changer de vie. Dieu notre Père ne nous demande pas des exploits qui dépassent nos forces, Il nous invite seulement à ouvrir nos cœurs à Jésus ressuscité et à l’Esprit-Saint. Nous connaîtrons alors la joie, la vraie joie, la joie de Dieu, la joie que ni les terroristes islamistes, ni les laïcistes ne pourront pas nous enlever. Cette joie, au contraire, accompagnée d’humilité, de douceur et de miséricorde, permettra la conversion de nombreux cœurs endurcis !

L’évangile de ce dimanche de PâquesLes premiers témoins ont constaté le tombeau vide, des anges ont annoncé la Résurrection de Jésus. Des témoins ont ensuite vu Jésus ressuscité. Marie Magdeleine, pour Jean, est la première voir le tombeau vide. Elle conclut : on a volé le corps du Seigneur. Elle court rencontrer Pierre et Jean qui, eux aussi, courent constater le fait. Ces courses révèlent l’historicité de l’évènement : les amis de Jésus veulent vite voir. Le tombeau vide est suffisant pour la Foi de Jean, les autres auront besoin de voir, toucher, entendre Jésus ressuscité. Ne soyons plus timides, témoignons sans peur de la Résurrection de Jésus !

Nous rendons grâce à Dieu, au terme de ce Triduum, d’avoir créé, en ce petit village de St Pierre-de-Colombier, par notre Père Fondateur et Mère Marie Augusta, ce Centre spirituel de Notre-Dame des Neiges, Maison Mère des apôtres de l’Amour, qui vous a permis d’accueillir le don de la Miséricorde, qui a jailli du Côté ouvert de Jésus. Vous allez repartir en vos lieux de vie, mais vous ne repartirez pas comme vous êtes venus, vous repartirez en hommes et femmes purifiés et renouvelés par la divine Miséricorde, rajeunis par la Grâce de Jésus, mort pour nous péchés et ressuscité pour notre justification. Invitez les membres de vos familles, vos amis et vos contemporains à venir franchir une Porte Sainte en cette année de la Miséricorde. Dites-leur : ne tardez plus, c’est l’heure de la Miséricorde, c’est l’heure de l’Amour, c’est l’heure d’ouvrir ou de rouvrir nos cœurs à Dieu ! Ne rougissons plus de Jésus et de son Eglise mais soyons fiers d’être catholiques ! Nous ne sommes pas une race en voie de disparition, nous sommes l’Eglise vivante et jeune de Jésus, l’avenir de l’humanité renouvelée, les prémices de la civilisation de l’amour. L’Enfer s’agite contre l’Eglise de Jésus, mais il ne pourra pas la détruire, parce qu’elle vit de Jésus Ressuscité et qu’elle est animée de l’Esprit Saint. Cette Eglise est le seul et vrai printemps de notre France, Fille aînée de l’Eglise, de l’Europe et du monde. Ne cherchons pas un autre printemps que ce printemps qui commence avec la Résurrection de Jésus. La violence, le mensonge, l’orgueil, l’arrogance, la haine, l’argent, le pouvoir, les plaisirs éphémères ne peuvent que diviser, parce qu’ils sont inspirés par les démons. La douceur, la vérité, l’humilité, l’amour, la pauvreté évangélique, le service, le don de soi ne peuvent qu’unir parce qu’ils sont inspirés par l’Homme parfait qu’est Jésus.

Soyons les témoins de ces valeurs chrétiennes qui ont façonné notre France et qui lui ont permis d’être fidèle à sa mission de fille aînée de l’Eglise, éducatrice des peuples du fait de son Alliance avec la Sagesse éternelle, comme l’a prophétisé Saint Jean-Paul II au Bourget en 1980. Le réveil de la France profonde a déjà commencé, rien ne pourra l’arrêter. Prions afin qu’il aboutisse à l’accomplissement de la prophétie de Saint Pie X : la conversion de la France apostate. Cette conversion, Dieu la veut ! Dimanche dernier un signe fort nous a été donné : l’anneau de Sainte Jeanne d’Arc est revenu triomphalement en France au Puy du Fou ! Notre assemblée est composée de jeunes foyers et de jeunes : vous êtes le présent et l’avenir de la France, de l’Europe et du monde ! Plusieurs parmi vous participeront aux JMJ de Cracovie autour de notre Pape François. Alors, en avant dans la joie, la paix et l’amour in Nomine Domini !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *