N’oublions pas le martyre des soeurs de la charité au Yemen

Classé dans : Prier pour l'Eglise en détresse | 0

Nous remercions vivement Monsieur de Longchamp, responsable de l’AED sur le Morbihan d’accepter que nous publiions son introduction au chapelet pour l’ Eglise en détresse dans la paroisse St Pie X de Vannes. Vous pourrez retrouver chaque mois, sur le Blog Domini, sa présentation de l’actualité de l’Eglise en détresse et persécutée dans le monde…

Notre modeste démarche mensuelle est l’occasion de rappeler les tribulations de ceux dont la foi ne défaille pas dans les épreuves. Alors, au milieu d’une actualité envahissante et touffue, rarement clairvoyante dans ses propos, je mentionne deux points :

  1. Par son poids humain, la Chine impressionne. Sa démographie déséquilibrée, très artificiellement contrainte, limitera peut-être l’influence de ce pays sur le reste du monde. Mais pour l’heure, la politique officielle est claire : il faut maitriser et limiter toute vie spirituelle, quelles que soient les croyances. Les dernières dispositions administratives obligent tous les personnels religieux à demander une « carte d’identité » spécifique. Concrètement, il s’agit d’établir des dossiers individuels détaillés sur tous les clergés, et en particulier d’accentuer les pressions sur les membres non répertoriés, notamment les « clandestins » des Églises chrétiennes.

2. Le 4 Mars à Aden, dans une maison accueillant des personnes âgées ou handicapées, seize personnes sont assassinées ; parmi elles, quatre Sœurs de la Charité. Ces religieuses étaient au service des plus pauvres ; très consciemment et malgré les menaces de guerre, elles avaient accepté de rester pour eux dans l’enfer qu’est devenu le Yémen. En plus, un Père salésien a été enlevé, et on ignore son sort.

En 1998 déjà, trois autres Sœurs de la Charité avaient été assassinées au Yémen.

Mgr Camillo Ballin, évêque responsable du nord de la péninsule arabique, déplore que ni les médias ni la politique de la région n’aient témoigné le moindre intérêt pour ce dernier drame : « Cela n’intéresse personne quand c’est le christianisme qui est attaqué. C’est comme pour Jésus. Ils l’ont tous abandonné. C’est exactement ce qui arrive maintenant à l’Église. »

Ce soir, n’oublions pas ceux qui souffrent, et prions avec eux et pour eux ; marquons aussi notre fidélité au Saint-Père, en rappelant ses Intentions pour ce mois d’Avril 2016

 


Universelle : Petits exploitants agricoles
Pour que les petits exploitants agricoles reçoivent une juste rémunération pour leur travail précieux.
Pour l’évangélisation : Chrétiens d’AfriquePour que les chrétiens d’Afrique témoignent de l’amour et de la foi en Jésus-Christ au milieu des conflits politico-religieux.

 (Sources : AED, MEP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *