Mois du Sacré Cœur : un temps propice en vue d’un vrai retour à Dieu !

Classé dans : Consigne spirituelle | 0

PUISSE CE MOIS DU SACRE CŒUR DE L’ANNEE JUBILAIRE DE LA MISÉRICORDE, ÊTRE POUR BEAUCOUP UN TEMPS PROPICE EN VUE D’UN VRAI RETOUR A DIEU !

Téléchargez la consigne spirituelle du mois au format PDF
Téléchargez la consigne spirituelle du mois au format PDF

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

Le mois du Sacré Cœur, en l’année jubilaire de la Miséricorde, débute avec des troubles sociaux en France, des guerres et attentats dans le monde, de la confusion dans l’Eglise. Notre temps est, pour beaucoup, le temps des grandes désillusions dont la grande cause est l’éclipse de Dieu. Nietzsche, au début du vingtième siècle, disait avec orgueil : nous avons tué Dieu. Ce monde sans Dieu est devenu un monde hostile à l’homme dont la vie est de moins en moins protégée ! Jean-Paul Sartre se pensait être le prophète de la liberté, le chef de file de la nouvelle civilisation libérale. Tu m’as créé libre, disait-il à Dieu, et je ne retournerai pas sous Ta Loi. Nous voyons aujourd’hui où nous a conduit l’idéologie de la mort de Dieu !

bxvipapamobileNous voulons vivre notre mois du Sacré Cœur en faisant nôtre la conviction de Benoît XVI, au moment où il quittait le sol français à Lourdes, le 15 septembre 2008: les temps sont propices à un retour à Dieu. Cette conviction, ce grand Pape théologien la portait en son esprit depuis des années, plus particulièrement après avoir médité sur la vie de St Augustin, ce grand converti. Benoît XVI a rapproché la conversion d’Augustin de celle de l’enfant prodigue. Le temps propice, pour l’enfant prodigue, a été le moment où il n’avait plus d’argent, plus d’amis, plus rien à manger, même pas la nourriture des cochons ! L’enfant prodigue, dans sa misère totale, s’est alors souvenu de la maison de son Père et a pris la décision de revenir vers lui en lui disant : « père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis pas digne d’être appelé ton fils, traite-moi comme l’un de tes ouvriers ». Beaucoup, aujourd’hui, se trouvent dans la situation de l’enfant prodigue. Benoît XVI le comprenait mieux que nous et c’est la raison pour laquelle il trouvait que notre temps était un temps propice pour se retourner vers Dieu et reprendre confiance.

Le dieu argent n’apporte pas le bien-être. Le dieu sport laisse insatisfait. Le dieu plaisir n’apporte pas le bonheur durable et profond. Le dieu politique ne cesse de décevoir. Le dieu «Ego» tue en l’âme le véritable amour de charité. Notre monde sans amour est devenu le monde de la grande indifférence dont parle souvent avec raison notre Pape François.

Dans notre procession du Saint-Sacrement, ce dimanche 5 juin, nous demanderons au Cœur de Jésus, présent réellement dans l’Hostie de toucher le cœur de ceux qui sont déconcertés, désabusés, découragés. Le retour à Dieu dont a parlé Benoît XVI est une prophétie. Mais depuis 2008, la situation n’a pas cessé de s’aggraver en France, en Europe, au Moyen Orient, dans le monde ! Dieu est Eternel ! Saint Pierre disait que, pour Dieu, mille ans sont comme un jour ! Alors ne doutons pas, mais ayons confiance en la Puissance du Cœur Miséricordieux de Dieu, qui prépare le triomphe du Cœur Immaculé de Marie et le retour à Dieu des hommes et des Nations ! Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en Toi !

1) Prière d’introduction :

Viens Esprit de saintetéNotre Père… Je vous salue MarieNotre-Dame des Neiges, priez pour nous. Saint Joseph, Saint Justin, Sts martyrs de Lyon, Bse Anne-Marie, Bx Edouard Poppe, St Charles Lwanga, St Boniface, St Barnabé, St Antoine de Padoue, Ste Germaine, St Jean-François Régis, St Louis de Gonzague, St Jean-Baptiste, Bse Marie Joséphine, St Cyrille, Saint Irénée, Sts Pierre et Paul, Sts martyrs de Rome, Saints Patrons et Saints Anges gardiens.

2) Parole de Dieu : Lc 15, 11-32.

3) Consigne spirituelle : au format PDF ici

Prière à Jésus : Seigneur Jésus, apprenez-nous à être généreux, à vous servir comme vous le méritez, à donner sans compter, à combattre sans souci des blessures, à travailler sans chercher de repos, à nous dépenser sans attendre d’autre récompense que celle de savoir que nous faisons votre sainte volonté.

Consécration à la Sainte Vierge : Ô Notre-Dame, nous nous confions en vous, en votre obédience bénie et en votre garde très spéciale. Aujourd’hui et chaque jour nous vous confions nos âmes et nos corps. Nous vous confions tout notre espoir et toute notre consolation, toutes nos angoisses et nos misères, notre vie et la fin de notre vie, pour que, par votre très sainte intercession et par vos mérites, toutes nos actions soient dirigées et disposées selon votre volonté et celle de votre Fils. Amen

Nous vous attendons, nombreux, à Saint-Pierre-de-Colombier, le dimanche 5 juin pour la Fête Dieu et la cérémonie de profession perpétuelle de sœurs Carla Elena, Jeanne-Thérèse et Térésa. Nous confions à vos prières frère Louis, qui sera ordonné diacre à Sens, le samedi  2 juillet, et frère Jean qui sera ordonné diacre à Saint-Pierre-de-Colombier, le 14 juillet. La Session de Sens du 16 au 18 juillet sera très riche. Elle est ouverte à tous. Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine et de nos frères et sœurs. Nous confions toutes nos intentions à vos prières et nous vous remercions pour votre générosité qui nous touche beaucoup.

Père Bernard

Laissez un commentaire