Le Coeur de Jésus source et modèle de sainteté

Classé dans : Homélies | 0

Homélie du dimanche des vœux, 5 juin 2016.

Bien chers amis, nous sommes heureux, en ce dimanche de pèlerinage, de fêter solennellement le Sacré Cœur de Jésus en cette Messe suivie de la procession du St-Sacrement, Messe qui nous prépare aux vœux perpétuels de nos sœurs Carla Eléna, Jeanne-Thérèse et Térésa.

Nos Fondateurs ont eu une grande dévotion envers le Cœur de Jésus. Ils ont reçu le charisme de l’éducation des cœurs à la ressemblance des Cœur de Jésus et de Marie. Le Cœur de Jésus est source et modèle parfait de la sainteté à laquelle Dieu le Père nous appelle. Jésus, en la Fête de Son Sacré Cœur, nous appelle à être saints en étant doux et humbles de cœur, en brûlant de l’amour et du zèle, en étant ce que nous devons être pour embraser le monde au feu de Son Amour. Les apôtres ont répondu à son appel. Ils n’étaient que 12, mais ils n’ont pas douté : fortifiés par l’Esprit Saint, ils sont partis évangéliser toutes les Nations. Les persécutions ne les ont pas arrêtés. Grâce à eux, beaucoup ont ouvert leur cœur à l’évangile. Imitons-les en cessant de gémir sur les malheurs du temps, mais en nous convertissant en vérité pour permettre au Cœur de Jésus de toucher de nouveaux cœurs à Son Amour et de répandre en abondance Sa Miséricorde.

Partageons la conviction de Benoît XVI : les temps sont propices à un retour à Dieu !

La première lecture et l’évangile révèlent la Puissance de Dieu manifesté en son prophète Elie et en Jésus. Ils ont été capables, l’un et l’autre, de ressusciter le fils d’une veuve. Ces deux résurrections ont eu ces conséquences : Elie et Jésus ont été considérés comme de grands prophètes par qui et en qui Dieu agissait. Jésus, nous le savons par la Foi de l’Eglise, est supérieur à Elie : Il est le Fils unique de Dieu. Puisse cet évangile nous obtenir une plus grande confiance dans le Cœur de Jésus. Notre Père Fondateur aimait répéter la conviction de notre Mère, qui était celle de Sainte Marguerite-Marie : «Si tu crois, si tu crois, tu verras la Puissance de Mon Cœur». Nos Fondateurs n’ont jamais douté de la Puissance du Cœur de Jésus, malgré les calomnies, contradictions et oppositions qu’ils ont endurées.

_DSC9922Qui aujourd’hui n’est pas angoissé devant la situation du monde, la crise de la France, la confusion dans l’Eglise ? Ne doutons jamais, cependant, de la Puissance du Cœur de Jésus et de Son Infinie Miséricorde. Remercions notre Pape François d’avoir décrété cette année jubilaire de la Miséricorde. Puisse ce dimanche permettre à chacun de nous d’obtenir l’indulgence plénière de cette Année Sainte. Notre église est une église jubilaire avec une porte sainte. Des prêtres sont à notre disposition pour les confessions. Nous pouvons aussi communier et prier aux intentions du Saint-Père. Alors, n’attendons plus : c’est aujourd’hui que je dois faire mon retour à Dieu !


Saul
, dont il a été parlé dans la deuxième lecture, ne pensait pas avoir besoin de la Miséricorde. Il obéissait à la Loi de Dieu et était un parfait pharisien. Il menait, dit-il, pour son zèle pour la Loi, une persécution effrénée contre l’Eglise de Dieu et il cherchait à la détruire. Jésus ressuscité s’est manifesté à lui sur le chemin de Damas. Lui, le persécuteur va devenir le plus grand apôtre missionnaire de tous les temps. Quelle est grande la Miséricorde du Cœur de Jésus ! Rien n’est impossible à Dieu ! Nos trois sœurs, qui se préparent à professer leurs vœux perpétuels, n’ont pas été appelées par Jésus parce qu’elles étaient meilleures que les autres, mais parce qu’Il les a aimées d’un amour miséricordieux de prédilection. Notre Pape François rappelle souvent comment il a été touché par la grâce de Jésus, un jour de fête de l’apôtre Saint Matthieu. Par une confession, qui aurait pu être banale, il a rencontré la Miséricorde de Jésus à travers la personne du prêtre. Il a reçu la même grâce que Matthieu : Jésus lui a fait miséricorde et l’a choisi !

Puisse le Cœur de Jésus appeler de nouveaux Paul et Matthieu ! Notre Eglise en a tant besoin de nouvelles vocations sacerdotales et religieuses. Aidons ceux qui sont appelés à ne pas avoir peur. Qu’ils ne disent pas à Jésus : « je ne suis pas digne », mais qu’ils lui disent : « Jésus, j’ai confiance en Toi ! ». Le Cœur de Jésus n’est-Il pas tout puissant ? Pour le développement de notre Famille Missionnaire, nous avons aussi besoin de nouvelles vocations de frères et sœurs, apôtres de l’Amour. Merci de prier avec nous pour les obtenir du Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, Notre-Dame des Neiges. Nous n’oublions pas enfin de prier pour ceux qui vont fonder une famille. Qu’ils n’aient pas peur de s’engager avec Jésus par le sacrement du mariage. Nous remercions aussi les familles de nos sœurs Carla Elena, Jeanne-Thérèse et Térésa. Elles sont des familles chrétiennes qui ont permis à leurs filles de dire « oui » à Jésus qui les a appelés à tout laisser pour Le suivre dans la joie. Vivons bien notre Messe avec le grand désir de consoler le Cœur de Jésus. Nous ne pouvons pas encore faire un grand trajet pour notre procession du Saint-Sacrement, mais nous désirons donner à Jésus le culte qui lui est dû. Que notre procession soit vraiment une Fête Dieu. Demandons au Cœur Immaculé de Marie, Notre-Dame des Neiges, la grâce d’aimer Jésus de plus en plus. Nous serons alors dans la joie, la joie profonde, la joie que personne ne pourra nous enlever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *