Ai-je le souci d’être le témoin du Christ ?

Téléchargez la consigne spirituelle du mois au format PDF
Téléchargez la consigne spirituelle du mois au format PDF

Avec la Consigne Spirituelle, approfondissons les dernières rubriques du carnet de cordée :

5) La cinquième rubrique : action.

Nos Père et Mère ont inscrit, après la responsabilité et le service, le témoignage : ai-je le souci d’être le témoin du Christ en toutes circonstances ? Est-ce que je prie l’Esprit-Saint, chaque jour, pour obtenir la force d’être son témoin ? Il n’est pas facile d’aller sans cesse à contre-courant. Pensons aux martyrs des premiers siècles et aux martyrs du vingtième siècle. Ils nous aideront à être fidèles à Jésus.

6) Actualité de l’Eglise et du monde

La paix du monde est de plus en plus menacée. La crise spirituelle, morale et économique de la France ne cesse de croître. Nos contemporains ont peur et sont très inquiets pour l’avenir immédiat de notre Nation. Les policiers n’en peuvent plus ! Continuons à rappeler la prophétie de Benoît XVI, le 15 septembre 2008 : les temps sont propices à un retour à Dieu. Ne cessons pas de prier et d’offrir pour la conversion de la France. Le nouveau rassemblement à Paris de la Manif pour tous, le 16 octobre, a rassemblé de nombreuses familles ! L’heure est à la prière, au courage, à la persévérance dans la confiance. Renouvelons souvent nos consécrations au Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie et prions pour notre Pape, nos évêques, les prêtres, les diacres et les consacrés. Jésus, Marie, je vous aime, sauvez la France !

7) Liturgie : Rappel :   27 novembre : premier dimanche de l’Avent, qui commence une nouvelle année liturgique, l’année A, qui est pour nous également l’année des Saints.

Avec vous, nous voulons entrer dans les dernières étapes de la préparation de la Fête de Notre-Dame des Neiges, les samedis 10 ou 17 décembre, dont le thème sera «le triomphe du Cœur Immaculé de Marie». N’oublions pas que cette Fête se vivra 70 années après la bénédiction de la statue de Notre-Dame des Neiges, le dimanche 15 décembre 1946. Confions sans nous lasser les hommes de notre temps au Cœur immaculé de Marie et vivifions notre dévotion aux premiers samedis du mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *