Ma puissance se déploie dans la faiblesse

Homélie du samedi 5 novembre 2016. Bénédiction de la statue ND des Neiges à Lyon.

Bien chers amis, c’est une joie de nous retrouver en ce premier samedi du mois pour la bénédiction de la statue de Notre-Dame des Neiges, qui demeurera en la chapelle de la Sainte Croix de notre Foyer de Lyon. Nous étions très nombreux, le lundi 8 février, pour prier en réparation après la profanation de la statue de Notre-Dame des Neiges.

9 mois se sont écoulés depuis cet acte : pourquoi s’en être pris à la statue de Notre-Dame des Neiges ? Pourquoi la statue de Saint Joseph a-t-elle aussi été profanée ? Ces profanations étaient, pour nous, le signe du grand combat prophétisé dans l’Apocalypse entre la Femme et le Dragon. Ce combat est loin d’être terminé, nous en sommes, tous, bien conscients. Mais, comme nous venons de le dire dans la causerie, nous avons confiance en la prophétie de Fatima, qui n’est pas conditionnelle : « Finalement mon Cœur Immaculé triomphera ! » Gravons en nos cœurs le premier grand appel de Saint Jean-Paul II : « N’ayez pas peur ! » N’oublions pas cet autre, plusieurs fois répété durant l’Année Sainte de l’an 2000 : « N’ayez pas peur d’être des saints ! ».

Satan redoute la sainteté. Il sait qu’elle est le grand remède à la crise spirituelle, morale et économique de notre temps. En ce premier samedi du mois, demandons au Cœur Immaculé de Marie la grâce de nous décider en vue de la sainteté. Mère Marie-Augusta disait que ce n’était pas une folie de vouloir être saint et même un grand saint : c’est la volonté de Dieu. Mais elle savait, à la suite de Saint Claude la Colombière, que Jésus, Seul, aurait toute la Gloire de notre sainteté, car sans Lui, personne ne peut être saint ! Le plus beau cadeau que nous pouvons faire à Notre-Dame des Neiges en ce premier samedi de novembre est celui-là : nous décider pour la sainteté ! Mère Marie-Augusta avait cette conviction : « il faut des centaines de mécréants pour pervertir une population ; il suffit d’un apôtre véritable, d’un seul pour sauver le monde entier du naufrage ». Désirons être l’un de ces apôtres véritables !

Saint Paul, dans la première lecture, remercie les Philippiens pour leur grande générosité à son égard. Il les assure que Dieu subviendra magnifiquement à leurs besoins selon sa richesse dans le Christ Jésus. Nous voulons faire nôtres, en ce jour, ces paroles de l’apôtre des Nations. Merci pour les dons qui ont permis de financer cette nouvelle statue. Merci aussi pour toutes les prières et pour toutes vos nombreuses marques d’affection après la profanation des statues de Notre-Dame des Neiges et de Saint Joseph. Dieu vous rendra au centuple, nous en sommes convaincus. En union avec Mère Magdeleine je tiens à vous dire un grand merci pour votre générosité et toutes vos marques d’affection !

Le psaume 111 nous a invités à nous attacher à tout ce que Dieu nous commande. Le fruit de cette obéissance à la Loi de Dieu : la Béatitude. Rayonnons la joie d’être chrétiens ! Ne rougissons pas de Jésus ! Aimons Son Eglise.


Dans l’évangile
, Jésus nous rappelle que nous ne pouvons pas adorer deux Dieux ! Il faut faire un choix : Dieu ou l’Argent ! Jésus sait très bien que nous avons besoin de nous servir de l’argent trompeur pour vivre. Il nous indique la voie sûre des œuvres de miséricorde. Tout ce que nous aurons donné pour les pauvres sera un trésor pour nous au Ciel ! C’est cela que Jésus a voulu signifier en disant : « faites-vous des amis avec l’Argent trompeur » !

L’année jubilaire de la Miséricorde va se terminer dans 8 jours. Il n’est encore pas trop tard d’obtenir l’indulgence plénière de cette Année Sainte. Dans 5 semaines, nous célébrerons le 70e anniversaire de la bénédiction de la statue de Notre-Dame des Neiges à St Pierre-de-Colombier et l’acceptation de notre Fondation par Mgr Couderc, évêque de Viviers. Nous serons heureux de vous accueillir, nombreux, le 10 ou le 17 décembre, comme je vous l’ai dit dans la causerie. Notre-Dame des Neiges vous comblera de grâces. Désirons hâter le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Notre Père Fondateur nous a beaucoup invités à développer la dévotion aux premiers samedis du mois. Nous sommes heureux de voir ce développement en ce Foyer de Lyon et nous remercions Notre-Dame des Neiges. Le triomphe du Cœur Immaculé de Marie est fondé dans l’Ecriture Sainte : il est prédit dans le protévangile de la Genèse : c’est par la Femme et par Son Fils que la tête du Serpent sera écrasée. C’est par la Femme, revêtue du soleil, la lune sous les pieds, et couronnée d’étoiles, que le Dragon rouge-feu de l’Apocalypse sera vaincu. Soyons fidèles à notre prière du rosaire, renouvelons souvent notre consécration au Cœur immaculé de Marie, confessons-nous au moins une fois par mois et recevons le plus souvent possible Jésus Eucharistie. Ainsi, nous ne craindrons rien en ces temps de tempêtes. Puisse le courage des martyrs nous donner paix du cœur et sérénité. Comprenons mieux ce que Jésus a dit à Saint Paul : « Ma Puissance se déploie dans la faiblesse ». Le renouveau de l’Eglise et du monde adviendra avec le triomphe de la cohorte des petits qui se seront consacrés au Cœur Immaculé de Marie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *