Avec ND des Neiges, hâtons le triomphe du Coeur Immaculé de Marie !

Classé dans : Actualité Domini | 4

Enseignement de la 1e journée de la fête de ND des Neiges :

Avec Notre-Dame des Neiges, hâtons le triomphe du Cœur Immaculé de Marie !

(Père Bernard – 10 décembre 2016)

Bien chers amis, pour nous préparer à la procession vers la statue de Notre-Dame des Neiges, en ce 70e anniversaire de sa bénédiction, je commence par vous citer la conclusion du commentaire de notre Père Fondateur sur la journée de grâces du 15 décembre 1946 : « La dévotion à Notre-Dame des Neiges n’était pas une nouveauté puisqu’elle datait de la première église romaine consacrée en l’honneur de la Sainte Vierge. Il existe plusieurs statues, en montagne, habituellement, portant ce nom. Le monastère cistercien où le Père de Foucauld avait pris le nom de Frère Albéric s’appelle « monastère Notre-Dame des Neiges ». Mais cette dévotion prenait à Saint-Pierre un aspect nouveau, en accord avec la nouvelle dévotion provenant des messages de la Sainte Vierge à Sainte Catherine Labouré, en 1830. Pour nous, Notre-Dame des Neiges, c’est « Marie conçue sans péché », selon ce qui est écrit sur les « médailles miraculeuses ». Et c’est aussi, plus précisément, Marie au Cœur Immaculé. C’est pourquoi nous souhaitons beaucoup que, l’Eglise, dans l’avenir, fasse du 15 décembre, octave de l’Immaculée Conception, la fête du Cœur Immaculé de Marie…          

Pour nous, Marie au Cœur Immaculé est celle qui triomphera du mal et du Malin d’une façon très évidente et glorieuse en notre temps et obtiendra un grand renouveau chrétien, une nouvelle Pentecôte, après cette très grave crise de l’Eglise et des mœurs que nous vivons : « Finalement mon Cœur triomphera« , a-t-elle déclaré aux enfants de Fatima. Nous sommes bien persuadés que notre Famille Missionnaire de Notre-Dame des Neiges participera, sous sa protection et avec son appui, à ce renouveau. Notre-Dame des neiges, c’est le guide des montées spirituelles, la « première de cordée », l’éducatrice des cœurs, la Reine et Mère tout spécialement des religieux. C’est aussi la Mère de famille, soutien et inspiratrice des parents dans l’éducation humaine, et surtout spirituelle, de leurs enfants. Nous pensons que notre Maison centrale de Saint-Pierre-de-Colombier et ses maisons, à travers le monde, seront des centres de dévotion et d’éducation spirituelle, des instruments que nous espérons dociles et fervents pour le Cœur Immaculé de Marie. Il nous semble que Saint-Pierre-de-Colombier accueillera de plus en plus de pèlerins de Notre-Dame des Neiges, surtout des prêtres, des religieux, des religieuses, des pères et mères de famille. Il paraît logique de croire que notre église paroissiale de Saint-Pierre et Saint-Paul sera insuffisante et qu’il faudra bien construire un sanctuaire plus important, dédié à Notre-Dame des Neiges. Et il pourra être le point de départ des processions jusqu’à la statue ». Merci de prier avec nous pour que cette vue prophétique de notre Fondateur voit bientôt le jour.70 ans, c’est le chiffre biblique du retour de l’exil et de la reconstruction du Temple. Qu’il soit aussi le chiffre du début de la construction du sanctuaire du Cœur Immaculé de Marie, Notre-Dame des Neiges, 70 ans après la bénédiction de sa statue !

            Nous pouvons constater que notre Père Fondateur rapproche le vocable Notre-Dame des Neiges du Cœur Immaculé de Marie. Il aimait aussi rappeler que la divine Providence, par le choix du sculpteur de la statue de la rue du Bac, voulait révéler que Notre-Dame des Neiges était la Médiatrice des grâces par laquelle la Grâce de Dieu nous était communiquée par ses mains ouvertes, comme à la rue du Bac. Notre Fondateur, enfin, avait en consacrant la paroisse de Saint-Pierre au Cœur Immaculé de Marie l’intention de réaliser ce que Notre-Dame avait demandé à Fatima. Il est remarquable qu’en 1946, alors que le message de Fatima était très peu connu en France, notre Fondateur ait eu le grand désir de répondre aux appels du Cœur Immaculé de Marie à Fatima dont Frère Joseph a parlé, ce matin.

Comment hâter le triomphe du Cœur Immaculé de Marie ?

Par la prière du chapelet quotidien en famille, la consécration au Cœur Immaculé de Marie et le développement de la dévotion des premiers samedis du mois. N’ayez pas peur d’aller trouver vos évêques, vos curés, les recteurs de sanctuaire pour leur faire découvrir ou redécouvrir la demande de la Vierge Marie concernant les premiers samedis du mois. Dites-leur qu’il s’agit d’une condition demandée par le Ciel pour hâter le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. La prière persévérante et l’action de notre Fondateur commencent à porter du fruit : en tous nos Foyers, de la Bretagne à l’Alsace, de Sens à la Côte d’Azur, de Lourdes à Rome, les premiers samedis du mois sont en train de se développer, nous en rendons grâce à Dieu !

Désirer ce triomphe, c’est désirer l’accomplissement des prophéties de l’Ecriture Sainte

Le grand message prophétique de Fatima trouve ses racines dans la Révélation. Après le péché originel d’Adam et Eve, on lit, dans le livre de la Genèse que Dieu dit au serpent que la Femme et sa descendance lui écraseront la tête. Jésus, à Cana et sur la Croix avant de mourir, en appelant sa Mère : «Femme», révèle qu’elle est bien cette Femme annoncée dans le protévangile de la Genèse, qui doit en collaboration avec Lui, l’unique Rédempteur, écraser la tête du serpent des origines : Satan. Dans le chapitre 12 de l’Apocalypse, Saint Jean parle du grand combat entre la Femme, vêtue du soleil, et le Dragon rouge. Le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, c’est donc le triomphe de la Femme des Ecritures Saintes sur Lucifer, Satan et les anges révoltés. Satan a triomphé de l’homme par la femme. Dieu triomphe de Satan par la Femme, la Vierge Marie, la Mère de Jésus, Mère de Dieu et des hommes.

Désirer le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, c’est désirer la victoire sur le Mal

Saint Jean-Paul II, dans l’Encyclique sur la vie en 1995, avait parlé du grand obscurcissement des consciences : le mal est appelé bien ! En 1975, l’avortement était un moindre mal. Il est devenu un droit ! Saint Jean-Paul II a été très énergique pour dire que l’avortement était toujours le meurtre d’un innocent. Aujourd’hui sont condamnés, non pas ceux qui recourent à ce crime, mais ceux qui veulent faire découvrir aux mamans que recourir à l’avortement, c’est tuer l’enfant qu’elles portent en elle. N’ayons pas peur de dire à toutes les mamans : on vous trompe en vous parlant du droit de disposer de votre corps et du droit à l’avortement ! L’enfant que vous portez en votre sein maternel n’est pas votre corps. Il est, certes, en votre corps, il a été conçu en votre corps à partir d’un ovule, qui a mûri en votre corps, mais il est un être distinct de vous, il est une personne, corps et âme spirituelle, à l’image et à la ressemblance de Dieu. Lorsqu’après l’avortement, la maman s’aperçoit qu’elle a tué son enfant, elle est torturée par le remords du syndrome post-avortement que, seul, le pardon de Dieu peut guérir. Je voudrais redire aux mamans qui souffrent de ce syndrome, à la suite de Saint Jean-Paul II et de notre Pape François : ne vous découragez pas, vous qui avez recouru à l’avortement, mais venez demander le pardon de Dieu à un prêtre, ce pardon vous sera donné ! Avec vous, désirons le triomphe du Cœur Immaculé de Marie pour vivre en un monde renouvelé, transformé par la grâce de Dieu, où cessera enfin la plus grande guerre mondiale, la guerre contre l’enfant, qui a déjà tué légalement 2 milliards d’innocents. Le triomphe du Cœur Immaculé, c’est aussi votre réconciliation avec Dieu et avec vos enfants avortés qui vivent dans le Seigneur ! Désirer le triomphe du Cœur Immaculé, c’est désirer enfin ce monde où l’euthanasie et tous les attentats contre la vie seront bannis. De tels désirs sont-il réalisables ? Oui, c’est le plan de Dieu !

Il existe encore un mal plus grand que celui de tuer le corps, nous a dit Jésus : c’est le mal de celui qui peut tuer l’âme. En nos temps, les pornocrates, inspirés par Satan et les démons, sont à l’œuvre pour tuer les âmes par la pornographie et la drogue. Qui s’opposera à cette entreprise infernale ? Quel homme politique courageux s’opposera-t-il enfin aux cultures du plaisir et de la mort, à la défiguration de l’amour, à la déconstruction du mariage et de la famille, à la désacralisation de la vie ? La France ne sera vraiment convertie que lorsque seront abolies les lois civiles contraires à la Loi de Dieu. En ces temps qui nous préparent aux élections présidentielles et législatives, soyons courageux pour aller à contre-courant et pour oser demander l’abolition de la Loi Taubira, de la Loi Veil et de la Loi Neuwirth. Ces lois ont été préparées en loges maçonniques. Le docteur Pierre Simon le dit explicitement dans son livre « de la vie avant toute chose ». Ces lois, avec les lois de bioéthique n’ont pas fait progresser la France mais l’ont fait gravement régresser ! Elles contribuent à tuer son âme, mais la Fille aînée de l’Eglise n’est pas encore morte ! Désirer le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, c’est désirer l’abolition de toutes les lois contraires à la Loi de Dieu. Au-dessus des lois de la république, se trouve la Loi naturelle dont l’uniquement fondement est Dieu ! Demandons à ceux qui se présenteront aux élections le respect absolu des valeurs non négociables. Ces valeurs devraient faire partie des valeurs de la république parce que la transgression de ces valeurs entraîne nécessairement le non respect des droits de l’homme.

Désirer le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, c’est désirer la victoire sur Satan

Pour comprendre le plan de Dieu sur le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, il est important de rappeler la vision reçue par le Pape Léon XIII, le 13 octobre 1884 : ce 13 octobre 1884, Léon XIII finit de célébrer la Sainte Messe dans la chapelle vaticane. Il reste alors immobile pendant 10 minutes. Puis, il se précipite vers ses bureaux sans donner la moindre explication à ses proches qui l’ont vu devenir livide. Léon XIII compose aussitôt une prière à Saint Michel Archange, avec instruction qu’elle soit récitée partout après chaque Messe basse. Plus tard, le Pape donne son témoignage : « Après la Messe, j’entendis deux voix ; une douce et bonne, l’autre gutturale et dure ; il semblait qu’elles venaient d’à côté du tabernacle. Il s’agissait du démon qui s’adressait au Seigneur, comme dans un dialogue. Voici ce que j’ai entendu » : – La voix gutturale, la voix de Satan dans son orgueil, criant au Seigneur : « Je peux détruire ton Eglise ». – La voix douce du Seigneur : « Tu peux ? Alors, fais le donc ». – Satan : « Pour cela, j’ai besoin de plus de temps et de pouvoir ». – Notre Seigneur : «Notre Seigneur : « Combien de temps ? Combien de pouvoir ? » – Satan : « 75 à 100 ans et un plus grand pouvoir sur ceux qui se mettent à mon service ». -Notre Seigneur : « Tu as le temps, tu auras le pouvoir. Fais avec cela ce que tu veux » (Site : DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE). Si Jésus a donné cette permission à Satan, c’est parce qu’Il avait en vue un plus grand bien : le triomphe du Cœur Immaculé de Marie ! Jésus, bien évidemment, a caché cela à Satan, mais à présent Satan connaît le message de Fatima. Le grand miracle de Fatima est arrivé le 13 octobre 1917, 33 ans jour pour jour après le défi lancé par Satan à Jésus !!! Dans son orgueil démesuré, Satan pense toujours qu’il remportera la victoire. Mais il sera vaincu, dit notre Fondateur, par celle qui triomphera du mal et du Malin d’une façon très évidente et glorieuse !

Désirer le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, c’est désirer le grand renouveau chrétien, le grand retour de Dieu dans le cœur des hommes, la nouvelle Pentecôte, la conversion de la France.

La Sainte Vierge a annoncé les apôtres des derniers temps à Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, à La Salette et à Don Stefano Gobbi. Ces apôtres prêcheront l’évangile, une croix dans la main, le chapelet dans l’autre et seront les petits instruments du Cœur Immaculé de Marie par qui viendra le grand renouveau que notre Fondateur attendait avec beaucoup d’enthousiasme. Attention, cependant, les apôtres des derniers temps que la Vierge Marie a appelés à La Salette doivent être humbles, petits, pauvres par l’Esprit, chastes et obéissants. Le 8 juin 1991, le Cœur Immaculé de Marie inspirait ce message à Don Gobbi : « Comme apôtres des derniers temps, vous devez suivre Jésus sur la route du mépris du monde et de vous-mêmes, de l’humilité, de la prière, de la pauvreté, du silence, de la mortification, de la charité, d’une plus profonde union à Dieu. Vous êtes méconnus et méprisés par le monde et par tous ceux qui vous entourent, souvent vous êtes contrés, marginalisés et persécutés, parce que cette souffrance est nécessaire à la fécondité de votre mission même. Comme apôtres des derniers temps, vous devez maintenant illuminer la terre avec la lumière du Christ. Montrez-vous à tous comme mes enfants, parce que Je suis toujours avec vous. Que la foi soit la lumière qui vous illumine, en ces jours d’apostasie et de grande obscurité, et que vous consume seulement le zèle pour la gloire de mon Fils Jésus, en ces temps d’une si vaste infidélité. » Benoît XVI, en repartant de Lourdes, le 15 septembre 2008, avait dit : les temps étaient propices à un retour à Dieu. Le Cardinal Sarah parcourt la France pour appeler à la conversion la Fille aînée de l’Eglise. Philippe de Villiers appelle à sonner les cloches du tocsin qui appellent au réveil et au sursaut de la France. Rien n’est perdu, le Cœur Immaculé de Marie nous appelle, répondons lui : « présent ». C’est une grande grâce d’être appelé par le Cœur Immaculé de Marie pour faire partie de son armée pour mener le combat victorieux contre Satan et ses suppôts.

Désirer le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, c’est désirer le renouveau de l’Eglise.

Notre Fondateur a souvent parlé de la très grave crise de l’Eglise et des mœurs. Don Stefano Gobbi a, quant à lui, parlé de la grande apostasie. Ne nous effrayons pas des tempêtes et de la grande tempête qui menace, mais, après la tempête et les châtiments, que Dieu peut permettre, viendra le grand renouveau. Jésus n’abandonnera jamais Son Eglise. Ayons confiance, même si beaucoup de vérités de la Foi sont remises en question aujourd’hui à l’intérieur même de notre Eglise. Par cette locution donnée à Don Gobbi en juin 1989, le Cœur Immaculé de Marie nous appelait au courage : « Combattez avec Moi, petits enfants, contre le Dragon, qui cherche à dresser toute l’humanité contre Dieu. Combattez avec Moi, petits enfants, contre la Bête noire, la Franc maçonnerie, qui veut conduire les âmes à la perdition. Combattez avec Moi, petits enfants, contre la Bête semblable à un agneau, la Franc maçonnerie qui s’est infiltrée à l’intérieur de la vie ecclésiale pour détruire le Christ et l’Église. Et pour atteindre ce but, elle veut construire une nouvelle idole, c’est à dire un faux Christ et une fausse Église. Elle cherche à obscurcir sa divine Parole par des interprétations naturelles et rationalistes, et dans la tentative de la rendre plus compréhensive et mieux écoutée, elle la vide de tout contenu surnaturel. Ainsi les erreurs se répandent partout dans l’Eglise Catholique elle-même ; à cause de la diffusion de ces erreurs, beaucoup aujourd’hui s’éloignent de la vraie foi, réalisant ainsi la prophétie que Je vous ai faite à Fatima : « Des temps viendront où beaucoup perdront la vraie foi. La perte de la foi est une apostasie. La Franc maçonnerie ecclésiastique agit de manière sournoise et diabolique pour conduire tout le monde à l’apostasie. Elle cherche de tant de manières sournoises, à attaquer la piété ecclésiale envers le sacrement de l’Eucharistie. Elle en valorise seulement l’aspect de la Cène ; elle cherche à en minimiser l’aspect de Sacrifice et à nier la présence réelle et personnelle de Jésus dans les Hosties consacrées. Dans ce but ont été graduellement supprimés tous les signes extérieurs, qui manifestent la foi en la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie, comme les génuflexions, les heures d’adoration publique, la sainte coutume d’entourer le Tabernacle de lumières et de fleurs ». Le 23 novembre 1994, le Cœur Immaculé de Marie inspirait encore ceci à Don Gobbi, à Mexico : « Que votre confiance soit grande. Je suis Maman et Je veux répandre le baume de mon amour maternel sur tous mes enfants. J’ai besoin de vous. C’est pourquoi Je vous demande de vous consacrer à mon Cœur Immaculé. Car Je veux faire de vous les instruments de ma maternelle miséricorde. Prenez dans vos bras de prêtres mes enfants les plus nécessiteux et portez-les au céleste refuge de mon Cœur Immaculé. Soutenez les faibles ; conduisez les hésitants ; convertissez les pécheurs ; guérissez les malades ; réconfortez les désespérés ; ramenez à la maison du Père les éloignés ; donnez à tous le baume de mon amour maternel et miséricordieux. Alors vous devenez les précieux instruments du triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde. Que votre confiance soit grande. Le triomphe de mon Cœur Immaculé est proche. Je suis consolée par la réponse d’amour et de prière que Je reçois dans cette Nation par les plus petits, les pauvres, les faibles, les humbles, les simples. Dans le cœur et dans la vie de mes petits enfants le triomphe de mon Cœur Immaculé est déjà commencé. Ce triomphe continuera de manière toujours plus forte, parce que l’Amérique latine est ma propriété, elle m’appartient et Je me manifesterai à tous comme une Mère puissante et miséricordieuse. C’est pourquoi Je vous invite à sortir de ce Cénacle dans la paix, dans la joie et dans une grande espérance. Avec toutes les personnes qui vous sont chères, avec ceux qui sont confiés à votre ministère, tous Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. »

Mère Marie-Augusta disait, en 1948 : « Le temps presse. Les démons sont déchaînés à travers ce monde perverti. Les cœurs sont pleins de désirs de vengeance, de crimes horribles. Et cependant au milieu d’eux  s’élève droit, fort, impératif : l’Amour. C’est Jésus dans ses amis fidèles ». Elle disait aussi : « Allez de l’avant dans vos découvertes de l’Amour, devenez des apôtres de l’Amour ». Elle a exercé l’apostolat irrésistible de l’Amour. Demandons au Cœur de Jésus et à Notre-Dame des Neiges de l’imiter et d’exercer à notre tour cet apostolat irrésistible. Laissons-nous guider par Notre-Dame des Neiges en étant solidement encordés à elle et entre nous. Puisse cette Fête de Notre-Dame des Neiges en ce 70e anniversaire nous garder dans la confiance, l’espérance, la Foi et l’Amour ! Le Cœur Immaculé de Marie nous attend sur la sainte colline pour nous donner beaucoup de grâces. Dirigeons-nous à présent vers la place où va avoir lieu le départ de la Grande Procession et désirons ardemment hâter le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Ecce, Fiat, Magnificat. In Nomine Domini !

En union avec Mère Magdeleine et nos frères et sœurs, nous voulons vous remercier, bien chers amis, d’avoir répondu à l’appel de Notre-Dame des Neiges et de ne pas avoir craint la fatigue pour venir remercier Dieu d’avoir permis, il y a 70 ans, l’érection de la statue Notre-Dame des Neiges et la fondation de notre Famille Missionnaire de Notre-Dame. Dieu vous rendra au centuple ! Nous allons commencer une neuvaine de mois du 15 décembre 2016 au 15 septembre 2017 pour les vocations. Merci de vous unir à nous pour obtenir de la Miséricorde de Dieu les nouvelles vocations d’apôtres de l’Amour, frères et sœurs, dont nous avons besoin pour la vie et la mission des apôtres de l’Amour et le développement de la dévotion à Notre-Dame des Neiges. Vous trouverez dans notre programme général et nos programmes trimestriels les dates de nos prochaines activités spirituelles : la Retraite de fin d’année pour tous (26-31 décembre) ici à Saint-Pierre, qui se conclut par la Nuit de prière du 31 décembre (il y aura des cars au départ de Lyon, Cannes et Marseille), le Triduum pascal du Jeudi Saint 16 heures au dimanche de Pâques après le repas de midi, pèlerinages, Forum, session, récollections. Nous aimerions pouvoir dire au-revoir à chacun de vous et nous voudrions vous témoigner de notre grande affection. Votre présence nous touche beaucoup, merci, merci, merci ! Préparons bien à présent la Grande Fête de Noël et celle de la Sainte Famille ! Nous vous disons à l’année prochaine in Nomine Domini et que vienne bientôt le triomphe du Cœur Immaculé de Marie !

4 Responses

  1. roro

    Avec 1,5 % (de la droite uniquement !) qui vote Poisson, aucun espoir…

    Faudrait sans doute le plus grand miracle que Dieu n’ai jamais fait: virer tous les curés / évêques catho-bobos et nous donner 3 fois plus de vrais prêtres à la place.

Laissez un commentaire