Les Saints qui préparèrent la venue du Messie…

Samedi 24 décembre 2016 : Saints avant le Christ (Fr. Joseph)

Adam et Eve ont gravement péché, et leur péché a eu et a encore des conséquences incalculables. Ils ont perdu pour eux-mêmes et pour leurs descendants la justice et la sainteté originelles. Mais ils ont fait pénitence et la tradition les reconnaît comme sauvés. En est témoin la lecture de matines du Samedi saint qui nous présente le Christ, nouvel Adam, qui s’adresse au 1er Adam en ces termes : « C’est moi ton Dieu, qui pour toi, suis devenu ton fils; Je te l’ordonne: Eveille-toi, ô toi qui dors, je ne t’ai pas crée pour que tu demeures captif du séjour des morts. »

Abel faisait des offrandes à Dieu qui étaient agréées. Il a été tué par son frère Caïn qui était jaloux. Jésus Lui-même parle d’Abel le juste.

Noé : Alors que l’ensemble de l’humanité était pervertie, Noé était un homme juste, intègre parmi ses contemporains et il marchait avec Dieu (Gn 6,9) ; il faisait tout ce que Dieu lui commandait (Gn 6,22). A partir de lui, Dieu fonda une humanité nouvelle, c’était un signe de ce qu’il allait réaliser avec son Fils unique fait chair.

Après le déluge, Dieu dit à Noé et à ses fils : « j’établis mon alliance avec vous, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre » et il donne comme signe l’arc dans la nuée (Gn 9,11-13).

Abraham quitte son pays et la maison de son père à l’âge de 75 ans (Gn 12,4). Quand il arrive sur la terre promise par Dieu, il laisse son neveu Lot choisir les terres qu’il veut et il prend le reste. Quand Dieu lui promet une descendance, Abraham croit et Dieu le lui compte comme justice (Gn 15,6). Abraham a 100 ans quand naît Isaac (Gn 21,5). Mais quand Isaac aura grandi, Dieu dit à Abraham : « Prends ton fils bien aimé, Isaac, tu l’offriras en holocauste » (Gn22,2). Et Abraham obéit, car dit la lettre aux Hébreux, il croyait que Dieu pouvait ressusciter son fils. Mais Dieu envoie un ange arrêter la main d’Abraham et dit : « Je jure par Moi-même, parce que tu as fait cela, que tu ne m’as pas refusé ton fils ton unique, je te comblerai de bénédictions, Par ta postérité se béniront toutes les nations de la terre, en retour de ton obéissance » (Gn 22,15sq)

Joseph, petit fils d’Abraham était jalousé par ses frères qui le vendirent à des marchands, qui à leur tour le vendirent comme esclave en Egypte. Joseph a tout d’abord brillé par sa pureté, résistant aux avances insistantes et quotidiennes de la femme de son maître. Cela lui valut la prison. Guidé par Dieu, il devient l’intendant de Pharaon. Plus tard, ses frères éprouvant une dure famine, ils durent aller quêter leur subsistance auprès de Pharaon et de son intendant. Joseph, plein d’une authentique miséricorde, leur fit d’abord sentir le poids de leur faute, avant le les gratifier de son pardon.

Tobie et Sarah : Sarah souffrait depuis longtemps de cruelles humiliations. Elle avait été mariée plusieurs fois et chaque fois un démon tuait son mari avant qu’ils ne s’unissent. Tobie cependant épousa Sarah. Mais les nouveaux époux ont brillé par leur pureté. Au soir de leur mariage, Tobie fit cette belle prière : « Seigneur, tu le sais : si j’épouse cette fille d’Israël, ce n’est pas pour satisfaire mes passions, mais seulement par désir de fonder une famille qui bénira ton nom dans la suite des siècles ». Sarah dit à son tour implora la miséricorde du Seigneur. Une version du livre de Tobie dit qu’ils prièrent trois jours avant de consommer leur mariage.

Moïse est une figure splendide de l’A.T. Quelle admirable confiance en Dieu lui a-t-il fallu pour se lancer et pour persévérer dans l’aventure de la libération du peuple élu de l’esclavage de Pharaon ! Plus encore Moïse brille par ses qualités d’éducateur plein de patience et de persévérance : quel amour, quelle patience, quelle force pour guider et former pendant 40 ans un peuple à la nuque raide qui ne faisait que morigéner contre Dieu !

Josué Moins éclatant que son maître, Josué est cependant très attachant : il a été le disciple toujours très confiant et très obéissant envers Moïse. C’est par lui que s’est réalisée la promesse faite à Moïse d’introduire le peuple hébreu en terre de Palestine. Toute sa vie il a su maintenir le peuple dans la fidélité à ce que Dieu avait établi par l’intermédiaire de Moïse.

David est un homme profondément religieux. Très attaché à Dieu, il a refusé de devancer la divine Providence : il a refusé par 3 fois de porter la main sur Saül qui pourtant voulait sa mort. Il a préféré laisser Dieu agir. Plus tard, ayant péché gravement en prenant la femme d’un de ses soldats, il a vécu la non justification et le repentir d’une façon admirable. Il est devenu pour tous les siècles, le modèle du pénitent.

Elisabeth et Zacharie ont connu la souffrance d’une longue stérilité. Mais au cœur de cette souffrance et en raison même de cette souffrance, ils ont mûri, gardant de façon irréprochable tous les commandements de Dieu. Cela les a dépouillés et les a rapprochés de Dieu. Au terme, c’est par eux que nous a été donné le précurseur.

Il y a encore bien d’autres saints qui ont contribué à préparer la venue de Notre Seigneur. En particulier Ste Anne et s. Joachim, St Jean-Baptiste, la Ste Vierge et S. Joseph qui ont tous leurs fêtes propres dans le calendrier liturgique.

Laissez un commentaire