à Sens, les vitraux rénovés ont retrouvé leur place !

Classé dans : Actualité Domini | 0

Le premier vitrail de la chapelle de l’ancien archevêché de Sens a retrouvé son emplacement d’origine.

Article de L’Yonne Républicaine – édition de mai 2017

Initiée par le père Joël Rignault, cette campagne de restauration s’inscrit dans un projet de réhabilitation de cet ensemble architectural (notre édition du 17/09/2016). Peu utilisé depuis le départ de l’archevêque Mgr Stourm en 1973, le bâtiment avait été partiellement loué et dénaturé. «Nous avons choisi d’adapter entièrement la verrière aux installations faites entre-temps, comprenant notamment des fenêtres. L’objectif était de retrouver le cachet d’époque tout en gardant l’aspect fonctionnel» explique frère Gabriel. Vitrailliste de formation, il a assuré la réfection des vitraux (notre édition du 20/04/2017) puis la pause lors d’un chantier de deux jours. Secondé par frère Louis et Pascal, technicien à l’archevêché, il ont préalablement démonté les vitres et traité les cadres en métal qui avaient rouillés. «Afin de protéger la verrière des intempéries et de la casse, nous avons également décidé d’ajouter un double-vitrage extérieur. Cela permet aussi d’assurer une meilleure isolation thermique dans le respect des techniques d’époque» précise frère Gabriel. Deux autres verrières doivent encore parer la chapelle. Mais entre la centaine d’heures de travail et les matériaux nécessaires pour mener à bien cette première étape, cela reste un projet onéreux pour l’archevêché qui cherche désormais des fonds. «Pour réduire au maximum les coûts, nous avons utilisé en priorité les vitraux les mieux conservés. Pour les suivants, la tache sera bien plus complexe. Mais il était important que les gens puissent voir concrètement notre travail pour financer la suite du chantier» estime le religieux.
       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *