N’ayez pas peur…

Dimanche 22 octobre 2017 :  29e dimanche ordinaire. (Rassemblement des Foyers amis) (P. Bernard)

            Bien chers foyers amis, bien chers amis de Notre-Dame des Neiges, nous avons accompagné, hier, dans la prière et l’espérance, le corps de notre frère André en notre cimetière de St Pierre. Dimanche dernier, il a encore lu à haute voix une partie du Canon de la Messe dominicale qu’il concélébrait. Lundi, à 9 heures, il concélébrait sa dernière Messe en cette église et après sa méditation, comme chaque jour, Dieu est venu le chercher. Il a servi le diocèse de Viviers en tant que prêtre pendant 33 ans, puis il a exercé la mission des apôtres de l’Amour pendant 33 ans. Nous ne pouvons que dire à Dieu : magnificat tout en continuant à prier pour le repos de son âme. En ce dimanche, nous nous réjouissons de la présence de nos Foyers amis, qui participent, en tant qu’époux et parents, à la mission de la Famille Missionnaire de Notre-Dame. Merci de bien prier pour ceux qui feront leurs premiers engagements à 14h et pour tous les autres foyers qui les renouvelleront. Sœur Lucie de Fatima avait écrit au Cardinal Caffara : «la bataille finale entre le Seigneur et le royaume de Satan sera sur le mariage et la famille». Nous sommes dans le temps de cette bataille finale, mais nous avons confiance : le triomphe du Cœur Immaculé de Marie sera décisif. Satan ne pourra pas détruire l’Eglise, la famille et la vie humaine !

La Parole de Dieu nous invite, en ce dimanche, à prier pour obtenir aux responsables politiques les grâces d’état pour gouverner. Dieu a donné à Cyrus qui, pourtant, ne faisait pas partie du Peuple de Dieu, des grâces d’état étonnantes. Il a consacré ce roi de Perse, païen, Il l’a pris par la main pour faire retourner son Peuple captif à Jérusalem et pour faire rebâtir le Temple. Cet évènement historique révèle que Dieu est Tout-Puissant et qu’Il peut donner des grâces d’état aux gouvernants, qui ont le cœur ouvert, afin qu’ils gouvernent dans la justice et la vérité. Prions, souffrons et offrons pour les gouvernants actuels afin qu’ils comprennent l’importance de défendre la famille, qui est le fruit du mariage entre un homme et une femme. Puissent-ils comprendre aussi que toute vie humaine est sacrée et doit être protégée de sa conception à son terme naturel.

Le psaume 95 nous a invités à rendre Gloire à Dieu pour toutes ses merveilles. Ne soyons ni pessimistes, ni défaitistes, mais des témoins de l’espérance chrétienne !

Jésus, dans l’évangile, révèle la distinction des pouvoirs : « A César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! » Le pouvoir politique a une vraie autorité et autonomie que Jésus nous demande de respecter, mais ce pouvoir n’est pas absolu : au-dessus du pouvoir de César, il existe un pouvoir plus grand : le pouvoir de Dieu. Puissent les dirigeants des Nations ne jamais oublier, comme Cyrus, que c’est de Dieu qu’ils tiennent leur pouvoir. Tous les Etats de Droit devraient reconnaître qu’ils ne doivent pas promulguer des lois, qui contredisent la Loi naturelle, dont l’unique fondement en Dieu !

En ce 22 octobre, nous rendons grâce à Dieu d’avoir donné à l’Eglise et au monde le Grand Pape Saint Jean-Paul II. Il a vraiment été le Pape de la famille, le Pape des jeunes, le Pape du bel amour, le Pape de la Vie, le Pape de la Vérité, le Pape de Fatima et de la consécration au Cœur Immaculé de Marie, le Pape de solidarnosc qui, sans bain de sang, a vaincu le communisme marxiste, qui faisait peser un joug inhumain sur la Pologne chrétienne et sur de nombreux pays au-delà du rideau de fer. Nous ne mesurons pas encore tout ce que nous devons à Saint Jean-Paul II. Oui, nous voulons lui dire un grand merci pour le don du Catéchisme de l’Eglise Catholique et pour ses grandes Encycliques, qui font partie du Magistère universel de l’Eglise. Nous confions à ce grand Pape notre Pape actuel, François et le Pape émérite, Benoît XVI. Avec St Jean-Paul II et en communion avec le Pape François et Benoît XVI, nous supplions Dieu notre Père, en ce dimanche des missions, d’envoyer à Son Eglise de nouveaux prêtres et consacrés et à notre Famille Domini de nouveaux apôtres de l’Amour.

Je voudrais conclure cette homélie en m’adressant à nos Foyers amis : « bien chères familles, la Croix est bien présente en vos familles en ces temps. Mais n’ayez pas peur. La bataille finale entre le Seigneur et le royaume de Satan porte sur le mariage et la famille, vous êtes dans le cœur de ce combat. Mais vous ne devez pas baisser les bras, vous ne devez pas vous décourager. Vous devez avoir cette conviction : Jésus est avec vous. Le Cœur Immaculé de Marie est votre refuge et Satan est déjà vaincu ! Le mois d’octobre est le mois du rosaire, le mois où l’on célèbre la victoire de Lépante. Dieu, par le rosaire, a sauvé l’Europe de l’invasion musulmane. Il nous sauvera encore !

Laissez un commentaire