Me voici, Père, je viens pour faire Ta volonté !

Annonciation, Lundi 9 avril 2018 (P. Bernard)

Bien chers amis, nous vivons cette solennité de l’Annonciation au lendemain de la Fête de la divine Miséricorde, qui clôt l’octave de Pâques. L’Annonciation, cette année, ne pouvait pas être célébrée le dimanche 25 mars, qui était le dimanche des rameaux. Cette Fête liturgique a donc était reportée à ce lundi. Nous sommes heureux d’accueillir des enfants et adolescents du diocèse du Puy avec leurs catéchistes. La grande Fête de Notre-Dame du Puy est le 25 mars. C’est donc pour vous, aujourd’hui, une grande Fête. Nous prierons bien avec vous pour tous les baptisés de votre diocèse. Puisse Notre-Dame du Puy, Notre-Dame de France, Notre-Dame de l’Annonciation vous obtenir beaucoup de grâces. Nous avons lu, en ce jour, à l’Office des lectures la célèbre lettre du Pape, Saint Léon le Grand sur le « grand mystère » que Dieu a tenu caché pendant des siècles aux anges eux-mêmes : le mystère de l’Incarnation : le Fils unique de Dieu s’est fait homme pour notre Salut. Saint Léon le Grand dit qu’en se faisant homme, le Fils de Dieu ne perd rien de sa divinité. Il est vrai Dieu et vrai homme : 100% Dieu et 100% homme. Pourquoi le Fils de Dieu s’était-Il fait homme. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique nous l’enseigne avec autorité dans la fidélité à la Révélation et aux Pères de l’Eglise d’Orient et d’Occident :

           – a) Le Fils de Dieu, que l’on appelle aussi le Verbe s’est incarné pour nous sauver en nous réconciliant avec Dieu. Dieu notre Père a eu pitié de notre grande misère. Son Cœur souffrait ! Il ne pouvait pas nous laisser être séparés de Lui ! Il a alors demandé à Son Fils de se faire homme pour accomplir notre Rédemption en acceptant la Croix à notre place. Nous connaissons la réponse de Jésus. La deuxième lecture de cette Messe en témoigne : “Me voici, Père, je viens pour faire Ta volonté !”. Remercions Jésus pour son héroïque générosité.

            – b) Le Verbe s’est aussi incarné pour que nous connaissions l’Amour de Dieu. Avant l’Incarnation, on savait bien que Dieu était Amour, mais personne n’avait vu de ses yeux, entendu de ses oreilles, touché Dieu Amour. L’Incarnation a permis aux disciples de Jésus de connaître la folie d’Amour de Dieu. Ils ont vu et ils ont cru. Aujourd’hui, nous croyons leur témoignage : l’Amour de Dieu s’est vraiment manifesté.

           – c) Le Verbe s’est encore incarné pour être notre modèle de sainteté. Le Pape François donne aujourd’hui une lettre apostolique sur la sainteté. Quel est le parfait modèle de la sainteté ? Jésus ! Pour être saint, imitons Jésus ! En priant le Rosaire, la Vierge Marie nous aidera à méditer les Mystères de la vie de Jésus et à nous décider pour la sainteté.

            – d) Le Verbe s’est enfin incarné pour nous rendre « participants de la nature divine ». Les Pères orientaux disaient : Dieu s’est fait homme pour que nous devenions Dieu ! Nous n’aurions pas pu devenir enfants de Dieu si Jésus n’était pas devenu homme !

            Jean-Paul II, dans sa première Encyclique, disait avec enthousiasme : “Quelle valeur doit avoir l’homme aux yeux de Dieu Créateur s’il a mérité d’avoir un tel et un si grand Rédempteur” (RH 10).

            Nous devons aujourd’hui rappeler enfin que le mystère de l’Incarnation n’aurait pas pu se réaliser si, au nom de l’humanité, la Vierge Marie n’avait pas dit son « Oui » ! N’oublions pas de la remercier et de mieux la prier. Saint Bernard a fait une homélie magnifique pour célébrer ce « oui » héroïque ! La Vierge Marie a posé une question à l’archange Gabriel pour demander comment elle pourrait être mère du Sauveur tout en demeurant vierge. Saint Gabriel lui a donné la réponse : ce sera l’œuvre de l’Esprit-Saint. Rien n’est impossible à Dieu. Saint Bernard fait alors parler Adam, Eve, les patriarches, David, les prophètes, tous les justes de l’AT : tous attendent ta réponse Vierge humble et prudente. Adam et Eve, en pleurs, implorent ton « oui ». Si tu réponds « oui » l’humanité pécheresse pourra recevoir la grâce du Salut ! La réponse de la Vierge Marie, aujourd’hui, doit nous remplir de joie avec tout le Ciel : « qu’il me soit fait selon Ta Parole ». Cette réponse a mis en rage l’Enfer et c’est pour cela que Lucifer et tous les démons sont en guerre contre la Vierge Marie et son Enfant. Mais ils sont vaincus et ils le sont pour l’éternité ! Ayons confiance, même si Satan semble régner en notre monde, la Vierge Marie et Jésus, son Fils, lui ont déjà écrasé la tête. Magnificat, alléluia !

Solennité de l’Annonciation – 9 avril 2018 – Saint Pierre de Colombier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *