Allez dans le monde entier, proclamez l’évangile à toutes les nations !

Jeudi 10 mai 2018 : Ascension (P. Bernard)

Bien chers amis et bien chers confirmands du Puy, célébrons dans la joie cette solennité de l’Ascension et entrons avec ferveur dans le grand Cénacle de l’Eglise qui nous prépare à accueillir le don de l’Esprit-Saint. Pour mieux comprendre le mystère de l’Ascension, cherchons à répondre à cette question que Jésus a posée à ses disciples : « qui suis-Je pour vous ? ». Les disciples, depuis Pâques, savent qu’Il est le Seigneur, vrai Dieu et vrai homme. Jésus est apparu, plusieurs fois, à ses disciples pendant 40 jours. L’apparition au bord du lac devrait nous marquer plus particulièrement. Les apôtres n’avaient pris aucun poisson. Jésus ressuscité leur apparaît et leur dit de jeter le filet : ils prirent alors 153 gros poissons. Cette pèche était, pour les Pères de l’Eglise, l’annonce d’une autre pèche : celle des hommes par l’évangélisation. Jésus ressuscité avait aussi préparé pour ses apôtres un repas. A la fin du repas, Il posa, par trois fois, cette question à Pierre : «Pierre M’aimes-tu ?». Jésus, en ce Jeudi de l’Ascension, nous pose la même question : « M’aimes-tu ? ». Demandons à la Vierge Marie la grâce de lui répondre avec Pierre : « Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que nous T’aimons ». Votre confirmation, bien chers confirmands du Puy, portera beaucoup de fruits si vous aimez en vérité Jésus. Ne vous contentez pas de l’aimer un peu, aimez-le beaucoup, aimez-le à la folie, aimez-le amoureusement. Ainsi l’Esprit-Saint pourra agir librement en vos âmes.

L’évangile selon Saint Marc, aujourd’hui, transmet l’une des dernières apparitions de Jésus ressuscité : l’envoi en mission des 11 apôtres. « Allez dans le monde entier et proclamez l’évangile à toute la création », leur dit Jésus. En cette Fête de l’Ascension, Jésus nous envoie en mission comme Il a envoyé ses apôtres. Bien chers confirmands, cet envoi en mission vous concerne plus particulièrement encore. Être confirmé, c’est devenir adulte dans la Foi, c’est participer activement à la Mission de l’Eglise. Vous êtes les enfants d’un diocèse qui a été très fervent parce qu’il a été un diocèse très marial. Vous êtes appelés par Jésus et Notre-Dame du Puy, Notre-Dame de France à être des apôtres joyeux et courageux de Jésus et de Son Eglise. Imitez les apôtres qui, après cet envoi en Mission, après l’Ascension de Jésus et la Pentecôte, sont partis proclamer l’Évangile dans toutes les Nations. Les apôtres n’étaient pas seuls dans leur Mission : le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole qu’ils proclamaient par les miracles qui l’accompagnaient. Saint Luc, dans la première lecture, a transmis les dernières heures de Jésus ressuscité avec ses apôtres. Au cours de son dernier repas avec eux, Il leur demande de rester à Jérusalem pour se préparer à accueillir le Saint-Esprit afin d’être ses témoins jusqu’aux extrémités de la terre. Cette demande, Jésus nous l’adresse en ce jour. Désirons ardemment être les témoins de Jésus en notre temps et n’ayons pas peur. Il sera avec nous, tous les jours, comme Il nous l’a promis ! Saint Luc décrit ensuite l’évènement historique de ce jour : Jésus s’est élevé sous les yeux de ses apôtres et Il a disparu dans une nuée. Dans l’Ancien Testament, il est parlé de la nuée au-dessus de la Tente de la rencontre. Cette nuée symbolisait la divinité. Lorsque les membres du Peuple de Dieu voyaient la nuée, ils savaient que Dieu était là et qu’Il s’entretenait avec Moïse. Jésus ressuscité a pénétré avec son corps ressuscité auprès de Dieu Son Père. Saint Luc dit encore que deux anges ont parlé aux Apôtres et leur ont dit que Jésus  reviendra de la même manière qu’ils l’ont vu s’en aller vers le Ciel. Ce témoignage a été conservé dans la mémoire de l’Eglise primitive. Les premiers chrétiens concluaient toujours ainsi leur prière : « Marana tha »= Viens Seigneur Jésus ! Et nous ? Vivons-nous en vérité dans l’attente du retour du Seigneur Jésus ?

            Saint Paul, dans la deuxième lecture, dit que l’Eglise est le Corps du Christ. Saint Augustin a distingué Jésus, Tête et l’Eglise, Christ Total. Jésus ressuscité, en tant que Tête de son Eglise, entre en ce jour de l’Ascension au Ciel. Réjouissons-nous en ce jour de l’Ascension : notre Tête est au Ciel. Nous vivons sur cette terre, mais Jésus est tous les jours avec nous, comme Il nous l’a promis ! Notre vie sur la terre est et sera marquée par la Croix, qui est le chemin du Ciel, mais, malgré les épreuves, nous vivrons dans la joie et la sérénité parce que notre Tête est au Ciel ! Ce soir, par l’adoration, nous entrerons avec l’Eglise dans le grand Cénacle qui nous prépare à la Pentecôte. Demandons à la Vierge Marie, Mère de l’Eglise, de nous aider à vivre ce temps dans la prière et la joie. Notre Eglise est vivante et jeune, parce que Jésus ressuscité en est la Tête !

Laissez un commentaire