Quelques nouvelles de l’Eglise de Chine et de République Centrafricaine…

Méditation du chapelet avec l’AED, 28 mai 2018

 

Nous remercions vivement Monsieur de Longchamp, responsable de l’AED sur le Morbihan d’accepter que nous publiions son introduction au chapelet pour l’ Eglise en détresse dans la paroisse St Pie X de Vannes. Vous pourrez retrouver chaque mois, sur le Blog Domini, sa présentation de l’actualité de l’Eglise en détresse et persécutée dans le monde…

          Merci à tous ceux qui s’associent à nous ce soir, en particulier aux Sœurs de la Famille Missionnaire de N-D, aux prêtres et aux membres des communautés paroissiales qui nous accompagnent fidèlement, ici-même et aussi de chez eux.

          Chine : Jeudi 24 Mai : journée de prière pour l’Église de Chine ; instituée par le pape Benoît XVI, cette date coïncide avec la fête de Notre-Dame de Sheshan, un important sanctuaire marial près de Shanghai. La journée de prière n’est pas tournée contre le gouvernement chinois, mais pour une plus grande communion au sein-même de l’Église de Chine, qui a en effet traversé d’intenses moments de persécution ; ces épreuves marquent aujourd’hui encore les catholiques chinois et génèrent toutes formes de divisions, pas simplement entre les « officiels » et les « clandestins ».

          Le régime chinois ne relâche en rien son emprise sur les groupes religieux ; les principes d’encadrement strict des activités religieuses ont été très officiellement rappelés au niveau national, et le Président Xi Jinping ne cesse d’exiger que toutes les religions doivent se « siniser ». Et en fonction de l’autoritarisme prévalant localement, il arrive par exemple que soient interdits aux jeunes l’accès aux églises, ou une quelconque formation religieuse, ou encore que soient détruits les signes religieux de certains bâtiments.

          République Centrafricaine : Le 1er mai dernier, à Bangui, capitale de la Centrafrique, un groupe d’hommes armés a attaqué la paroisse Notre-Dame de Fatima, faisant 24 morts et 170 blessés. Le Père Albert Toungoumalé-Baba faisait partie des victimes tuées ; dans son dernier (et encore récent) message à l’AED, il nous demandait de prier sans cesse pour la paix dans son pays. Alors que tout ce qui, humainement, semblait avoir été entrepris, il demandait l’aide spirituelle, c’est-à-dire les prières de tous, qui surpasserait les haines et autres obstacles.

          Sans conclure, j’ajoute enfin une déclaration à l’AED de Mgr. Anagbe, évêque au Nigeria : « Il y a un programme clair, un plan pour islamiser toutes les régions à prédominance chrétienne dans le centre du Nigeria. » Le 24 avril dernier, « Deux de mes prêtres ont été tués, le Père Joseph Gor et le Père Felix Tyolaha, avec 17 fidèles. Ils célébraient la messe à six heures du matin ».

♥ ♥ ♥

Ce soir, n’oublions pas ceux qui souffrent pour leur attachement au Christ, et prions avec eux et pour eux ; marquons aussi notre fidélité au Saint-Père, en rappelant son

Intention pour le mois de Mai 2018

« Prions pour que les fidèles laïcs accomplissent leur mission spécifique en mettant leur créativité au service des défis du monde actuel »

(Sources : AED, MEP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *