Choisissez qui vous voulez servir, les miens et moi, nous voulons servir le Seigneur !

Homélie du  dimanche 26 août 2018 – 21dimanche du temps ordinaire (P. Bernard)

Bien chers amis,

en cette Messe dominicale, Josué nous invite à prendre des décisions énergiques et courageuses pour mieux servir Dieu : « choisissez qui vous voulez servir, les miens et moi, nous voulons servir le Seigneur ».

En ce temps de vacances ou de Retraite et avant de reprendre une nouvelle année d’étude ou de travail, demandons à la Vierge Marie de nous aider à faire le choix de servir le Seigneur, fidèlement et dans la durée. Pour cela, prenons des résolutions concrètes : chapelet ou rosaire quotidien, Messe dominicale, bien évidemment, et Messe en semaine chaque fois que c’est possible. Louis et Zélie Martin, parents de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ont organisé leur vie familiale en mettant Dieu à la première place. Prions, en ce dimanche où des familles du monde entier sont rassemblées à Dublin autour du Pape François, que les familles chrétiennes les imitent avec la grâce de Dieu.

L’évangile nous a appelés à nous déterminer avec conviction pour Jésus. Ne nous laissons pas influencer par les critiques de ceux qui n’acceptent pas ses paroles soi-disant scandaleuses : manger sa chair, boire son sang, folie insupportable ! Un grand nombre de disciples se sont laissé influencer et ont cessé d’accompagner Jésus. Quelle souffrance pour Notre-Seigneur ! Quel échec cuisant ! Jésus s’est alors tourné vers les 12 : voulez-vous partir vous aussi ? Pierre a répondu avec conviction : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la Vie éternelle. Nous, nous croyons !» Les 12 n’ont pas quitté Jésus grâce à St Pierre ! A qui voulons-nous ressembler? Aux adversaires de Jésus, aux disciples ou aux 12 ? L’Eglise, à cause de grands scandales de certains de ses membres, est aujourd’hui marginalisée, méprisée, calomniée injustement. Ne perdons ni la Foi, ni l’espérance, ni la charité. Ne rougissons pas de Jésus, n’ayons pas honte de l’Eglise, mais condamnons avec l’énergie de Jésus les crimes de membres de la hiérarchie qui ont été coupables de péchés honteux qui défigurent gravement le visage de l’Eglise de Jésus, Sainte et Immaculée. Ceux qui ont commis de tels crimes n’ont plus leur place dans la Tête Sacrée de l’Eglise. Enseignons avec courage et fermeté la Tradition morale de l’Eglise, rappelée par le CEC aux numéros 2357-59 : les actes d’homosexualité sont des dépravations graves, intrinsèquement désordonnés, contraires à la Loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas. Le CEC dit ensuite que les personnes qui présentent des tendances homosexuelles foncières dont elles ne sont pas responsables doivent être accueillies avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur encontre toute marque de discrimination injuste. Aidons ces personnes à vivre dans la chasteté, c’est-à-dire sans relations sexuelles homosexuelles, gravement contraires à la Loi de Dieu. Il faut croire que la chasteté est possible pour tous avec la grâce de Dieu, le développement de toutes les vertus et l’éducation patiente, persévérante et confiante des cœurs.

Dans la 2e lecture, St Paul a présenté Jésus comme l’Epoux de l’Eglise qui s’est livré pour elle. Aimons amoureusement Jésus comme Mère Marie-Augusta L’a aimé ! Nous connaîtrons la vraie joie et nous la rayonnerons, comme notre sœur Agnès qui vient de vivre sa pâque L’a rayonné. Les témoignages que nous recevons en sont la preuve ! Merci de prier pour nos retraitants : qu’ils obtiennent la grâce d’imiter nos Père et Mère, qu’ils soient de vrais apôtres de l’Amour en se décidant résolument pour la sainteté. Si les consacrés sont tièdes et médiocres, l’Eglise vit au ralenti et vivote. La famille selon le plan de Dieu est attaquée par l’Enfer. Les époux chrétiens ont besoin d’être encouragés et fortifiés par des ministres ordonnés et des consacrés qui se sont décidés avec détermination pour la sainteté. Les ministres ordonnés et les consacrés ont besoin, quant à eux, d’être soutenus par des familles chrétiennes qui veulent vivre leur vie de famille dans l’imitation de la Sainte Famille et de la Famille Martin. Soyons, les uns et les autres, ce que nous devons être pour mettre le feu de l’Amour divin dans le monde, désirons ardemment, avec la grâce de Dieu et encordés à Notre-Dame des neiges être des serviteurs fidèles et de parfaits amis de Jésus.

 

P. Bernard – 26 août 2018, St Pierre de Colombier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *