Mysterium fidei…

Classé dans : Non classé | 0

Dans la médiathèque Domini… Paul VI rappelle le mystère de la transsubstantiation et du Saint Sacrifice sacramentel

Aujourd’hui dans notre diocèse (Viviers), nous fêtons deux martyrs jésuites, les bienheureux Jacques Salès, prêtre et Guillaume Sautemouche, frère coadjuteur, de la Compagnie de Jésus.

Le sanctoral du diocèse dit qu’ils vinrent à Aubenas prêcher évangile à la fin du XVIe siècle. En ce temps de luttes fratricides, après avoir soutenu devant les protestants la réalité de la Présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie, ils furent mis à mort par eux : Jacques Salès, à coups d’arquebuse ; et Guillaume Sautemouche à coups de poignard. C’était le 7 février 1593. 

Ils furent béatifiés par Pie XI le 6 juin 1926, ornés du titre de « Martyrs de l’Eucharistie« .

Combien de catholiques seraient encore capables de mourir pour défendre ainsi notre foi en la présence réelle et substantielle de Notre-Seigneur dans l’Eucharistie ? Paul VI, ayant bien vu la crise de la foi sur ce point, avait tenu à repréciser la foi de l’Eglise sur le mystère de la transsubstantiation et du Saint Sacrifice de la messe dans son Credo du Peuple de Dieu. C’était l’objet de l’une de nos interventions lors du forum de Février 2018. La voici ! Vous trouverez l’ensemble des interventions du Forum, dont le thème était « Les enjeux du Credo du Peuple de Dieu », ici !

P. Bernard – Sens, 18 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *