L’Eglise est le seul et vrai printemps de notre France, Fille aînée de l’Eglise, de l’Europe et du monde.

Classé dans : Actualité Domini, Homélies | 0

Homélie pour le dimanche de Pâques – 21 avril 2019 (P. Bernard)

Bien chers amis,

Saint Paul vient de nous révéler qu’être chrétien, c’est être ressuscité avec le Christ. Que veut-il nous dire ? Nous ne sommes pas ressuscités, c’est évident, mais nous participons, par la grâce sanctifiante ou divinisante, à la Résurrection de Jésus et à sa vie divine. Émerveillons-nous devant un tel mystère ! Vivons ce Jour de Pâques dans la joie de Dieu, l’espérance et l’amour ! Notre joie, cependant, ne peut pas nous faire oublier les événements de notre monde, qui causent « tristesses et angoisse ». Ce monde, nous devons l’aimer comme Dieu l’aime. Témoignons-lui de la Vérité en Personne : Jésus, le Fils de Dieu fait homme, crucifié et ressuscité.

Depuis ce Jeudi Saint, bien chers amis, en ce petit village de St Pierre-de-Colombier, vous avez vécu « un temps de Ciel sur la terre ». Les grâces que vous avez reçues n’ont pas été méritées par nous, c’est un don gratuit de Dieu en ce lieu où ont vécu notre Père Fondateur et Mère Marie Augusta. Ils ont prié en cette église. Tous les évènements importants de notre Famille Domini se sont déroulés en cette église, qui est pour nous ce qu’est la portioncule pour les Franciscains. Vous êtes venus à ce Triduum avec les images imprimées en vous de Notre-Dame de Paris en flammes, vous repartez en témoins de Jésus, rajeunis par la Grâce avec une autre image imprimée en vous : la belle flamme allumée hier soir au début de notre vigile pascale et qui symbolisait la victoire du Christ ressuscité sur Satan, le péché et la mort !

Ce que vous avez vécu en ce Triduum, témoignez-en par votre vie auprès des membres de vos familles et auprès de vos contemporains. Ne rougissez pas de Jésus, n’ayez pas peur d’être catholiques, nous ne sommes en voie de disparition, nous sommes l’Eglise vivante et jeune de Jésus. Cette Eglise, l’Enfer veut la détruire, mais il échouera, parce qu’il est vaincu par la Croix du Christ : l’Eglise vit de Jésus Ressuscité, elle est animée de l’Esprit Saint, elle est l’Eglise de Dieu le Père tout-Puissant !

Cette Eglise est le seul et vrai printemps de notre France, Fille aînée de l’Eglise, de l’Europe et du monde. Elle est comme le grand Sacrement de l’union des hommes à Dieu et de l’unité des hommes entre eux. Ne cherchons pas un autre printemps que ce printemps qui commence avec la Résurrection de Jésus. Benoît XVI a dit le 11 avril dernier : ne cherchons pas à inventer une nouvelle Eglise qui serait soi-disant plus adaptée au monde contemporain. L’Eglise que Dieu veut, c’est l’unique Eglise qu’Il a fondée : UNE, SAINTE, CATHOLIQUE, ET APOSTOLIQUE.

Le Pape François a donné le remède pour le renouveau de l’Eglise de Jésus : la conversion et la sainteté ! Alors, si nous sommes ressuscités avec le Christ, recherchons en vérité les réalités d’en-haut ! Mourons définitivement au péché grave. La sainteté est incompatible avec le péché grave ! Imitons la Foi de l’apôtre Saint Jean : il vit et il crut ! Il a vu le tombeau vide, il a cru que Jésus était ressuscité.

Peuple de France, Fille aînée de l’Eglise, tu as vu, lundi dernier, Notre-Dame en feu, comment est-il possible qu’elle ne se soit pas écroulée ? Nous remercions, bien sûr, les pompiers de Paris, mais nous ne devons pas oublier de remercier Dieu qui n’a pas permis qu’elle s’écroule. France, tu as vu ces images qui t’ont bouleversée, alors reviens au Seigneur Ton Dieu, qui t’aime et qui veut refaire de toi la Fille aînée de Son Eglise pour enflammer les Nations du monde au Feu de l’Amour divin.

Imitons enfin Pierre, qui a obéi à l’Esprit Saint et est entré dans la maison d’un païen malgré la Loi qui interdisait à un Juif d’entrer dans la maison d’un païen. Pourquoi y est-il entré ? Pour témoigner sans peur de Jésus ressuscité. Les païens ont reçu le Saint-Esprit au moment où Pierre leur parlait. Ne soyons plus timides, mais témoignons sans peur de notre Foi auprès de nos contemporains déboussolés, désabusés, découragés. Le Saint-Esprit agira dans leurs cœurs si nous avons le courage avec la grâce de Dieu de témoigner! Ne craignons pas les Pharaons endurcis de notre temps. La 10e plaie d’Egypte a eu raison de l’arrogance de Pharaon. Dieu est Dieu !

Vous allez repartir le cœur en joie. Nous en rendons grâce à Dieu. Je conclus en vous disant qu’en cette église, le Père n’a jamais cessé de rappeler que la Résurrection de Jésus ne devait pas nous faire oublier la Croix. Padre Pio, en 1965, avait fait dire à Mère Magdeleine : « le Père Dorne doit être comme moi sur la Croix ! » Sa prophétie s’est réalisée. Mère Marie Augusta, comme Marthe Robin, a beaucoup souffert en aimant en grande union avec Jésus. Nos Père et Mère n’ont pas connu le succès humain sur cette terre. Nous commençons à voir les fruits de leur prière, de leur souffrance et de leur amour. Mais l’Enfer se déchaîne contre leur œuvre. Le Pape François, le 29 septembre dernier, avait lancé ce grand appel : prier le Rosaire chaque jour, être unis dans la communion et la pénitence pour demander à la Sainte Mère de Dieu et à saint Michel Archange de protéger l’Église du diable.

Cet appel est toujours actuel et nous ajoutons : voulez-vous répondre jusqu’au premier samedi du mois de mai à cet appel pour demander à Notre-Dame des Neiges une protection particulière sur Sa Famille et tous ses amis ? Le 4 mai, nous ferons une consécration particulière à son Cœur Immaculé pour nous protéger en ce temps de grande tempête des attaques des démons.  

 

Père Bernard – Dimanche de Pâques, 21 avril 2019 – St Pierre de Colombier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *